leral.net | S'informer en temps réel

ANTONIO MONTENEGRO, AMBASSADEUR DU PORTUGAL AU SENEGAL : « La vérité sur Arame Thioye, Amy Mbengue et moi… »

Pour la deuxième fois, Antonio Montenegro, l’ambassadeur du Portugal à Dakar, parle à « L’As » depuis Lisbonne où il se trouve. Après avoir confirmé qu’un vigile de l’ambassade avait été convoqué par Lisbonne, le diplomate portugais affirme connaître Arame Thioye et Amy Mbengue, mais il précise que c’est strictement dans le cadre de la coopération qui liait l’ambassade aux artistes.


Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Juin 2009 à 19:23 | | 0 commentaire(s)|

ANTONIO MONTENEGRO, AMBASSADEUR DU PORTUGAL AU SENEGAL : « La vérité sur Arame Thioye, Amy Mbengue et moi… »
Excellence, est-ce vrai qu’un vigile de l’ambassade du Portugal au Sénégal a été convoqué par vos autorités à Lisbonne ?

Je le confirme. Il est venu ici pour dire du mal sur moi. Je peux démontrer qu’il n’a aucune crédibilité. Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi on n’a pas, non plus, convoqué les autres gardiens et le personnel qui étaient en service à la résidence. Eux aussi, on doit les écouter. Ils diront que je recevais toutes sortes de personnes dans le cadre strict de mon travail. Et rien d’autre. Il y avait des Portugais de passage à Dakar, des Sénégalais…Ce qui est tout à fait normal. Mais de là à dire que la résidence accueillait des prostituées, c’est des mensonges. Je n’étais pas un ambassadeur enfermé dans sa tour d’ivoire.

Excellence, on vous a rapporté la sortie de Arame Thioye sur Walf Tv. Vous la connaissiez ? Et Amy Mbengue ?

Je les connais toutes les deux, dans le cadre de la coopération culturelle. J’avais de bonnes relations avec Amy Mbengue. Je l’ai d’ailleurs aidée pour un spectacle. J’ai aidé tellement de gens. Arame Thioye aussi, c’est dans le cadre de son travail que je l’ai rencontrée, mais je n’ai jamais eu de rapports avec elles, au-delà de la coopération entre l’ambassade et les artistes. C’est cela la vérité, tout le reste n’est que mensonge et affabulations. Les gens inventent du n’importe quoi. Je n’ai jamais eu le plus petit rapport hors coopération avec qui que ce soit.

Si le vigile de l’ambassade a été convoqué, cela signifie que vous aussi avez été entendu ?

Je ne peux rien dire par rapport à cela. Je suis un fonctionnaire soumis à une obligation de réserve et ce sont des choses confidentielles qui sont gérées par ma hiérarchie.

Est-ce que l’affaire fait du bruit à Lisbonne ?

Bon, les gens en ont un peu parlé, mais pour le moment, les journalistes sont plus concentrés sur les élections européennes. Ils avaient parlé de ça, mais c’était seulement pour un jour ou deux.

Cheikh Mbacké GUISSE L'AS






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image