leral.net | S'informer en temps réel

APR/Matam : Le vrai débat


Rédigé par leral.net le Vendredi 17 Juillet 2015 à 13:47 | | 2 commentaire(s)|

Dans le journal « Le Quotidien du mercredi 24 juin 2015 », les camarades Abdoulaye Sy et Abou Guissé ont tour à tour souligné les difficultés à s’unir autour d’un seul leader dans la région de Matam. Ils ont tous raison mais le débat est ailleurs. En tant que jeunes ce qui nous préoccupe le plus, c’est ce qui reste à faire sur le plan sanitaire, éducatif et économique.

Sur le plan sanitaire, Matam est confronté à un problème de structures. Même si des efforts sont consentis dans les villes, la population du Diéri et du Dandé Mayo fait des kilomètres empruntant des routes défectueuses pour évacuer des malades entraînant parfois la mort de femmes enceintes. Pour résoudre ce problème il faudra créer des mutuelles de santé au niveau de chaque commune et sensibiliser la population à une adhésion collective en subventionnant si possible pour un accès plus rapide de la population.

Sur le plan éducatif, le département de Matam a produit les meilleurs résultats au baccalauréat durant l’année précédente mais il y a eu aucun geste de reconnaissance de la part des leaders pour motiver les élèves et honorer les enseignants les plus méritants. De même que la coordination régionale des étudiants de Matam (CREM) qui est une structure apolitique et qui œuvre pour le bien être des étudiants de Matam ne bénéficie d’aucun soutien du conseil départemental de Matam et des leaders de la localité.

Sur le plan économique et social :le département de Matam dispose d’une vaste étendue de terres arides qui peut constituer un levier de lutte contre le chomage.Ainsi les leaders doivent s’engager à l’aménagement des terres, créer des microprojets et former les jeunes et femmes. Ils peuvent aider les éleveurs en subventionnant les aliments de bétail, en créant des mutuelles et des unités de transformation et en augmentant les forages pastoraux.

Cependant tout n’est pas sombre depuis la seconde alternance, nous pouvons citer entres autres réalisations : la route Linguère- Matam, l’aménagement de plusieurs hectares dans le Dandé Mayo, l’octroi des bourses de sécurité familiales…

Mais aussi il faut noter que l’honorable député Farba Ngom a contribué à plusieurs réalisations dans cette zone : la création de plusieurs emplois, l’aménagement de mille hectares pour l’arrondissement des Agnams, le financement des femmes sans oublier sa contribution pour venir en aide aux populations démunies.

Je demeure convaincu plus que jamais solidaire et déterminé, nous pouvons faire face aux défis de notre département.je dirai que pour gagner la confiance du président son excellence Macky Sall et rassurer d’avantage la population, travaillons à expliquer la portée et les ambitions du PSE pour une réélection sans bavure dés le premier tour en 2017.

Samba Amadou Ka
Militant APR GOUDOUDE DIOBE






Hebergeur d'image