leral.net | S'informer en temps réel

APR/Mbacké : Les responsables locaux se déchaînent sur Moustapha Cissé Lô

Après le passage du superviseur du département de Mbacké, le feu continue de couver chez apéristes de la dite localité. Regrets, c’est le sentiment qui habite le cœur de bon nombre de partisans du Président de la République.


Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Février 2014 à 12:12 | | 1 commentaire(s)|

APR/Mbacké : Les responsables locaux se déchaînent sur Moustapha Cissé Lô
Selon M. Mor Gaye, responsable de cette formation politique : " Notre parti traverse d’innombrables difficultés dans le département de Mbacké Rien ne va. Moustapha Cissé Lo accapare tout et il abhorre le débat d’idées. Il méconnaît la particularité, la culture de cette ville sainte. Il se proclame coordonnateur départemental alors qu’il est incapable de gérer les problèmes. Il n’a rien réglé Et, l’affaire "Dangote" est là pour le témoigner. Cissé Lo n’a aucun respect pour les chefs religieux de Touba. C’est un homme honni et c’est pour cela qu’il ne figure pas dans le Conseil Rural de Touba. Durant deux ans, la famille de Serigne Fallou Mbacké, par le biais de son porte-parole a dit à Macky qu’il ne veut pas voir la tronche de cet homme à la cérémonie officielle du Magal du Kazou Rajab. Cette grande gueule est vraiment incapable de gérer une base", a pesté l’ancien Président de la section Matlaboul Fawzeini à Touba. Parlant de la présence du superviseur envoyé par la direction du parti, M. Gaye de rajouter : " Cissé Lo a fait du jeu du chat à la souris. Sûr de son incapacité à drainer les militants, il a changé le lieu où devait se tenir la rencontre en instrumentalisant des nervis. Nous, on était là à 09 h et il est venu à 14h. Irrespect ! Lui, a refusé de venir. Actuellement, il est en mauvais termes avec presque tous les responsables du parti dans le Baol. Et si le Président Macky ne lui rappelle pas à l’ordre, l’APR se dirigera vers l’abyme lors des prochaines locales."

Oumar Ndiaye alias "Angoloman" est resté, depuis un certain temps, la star de la politique au niveau local (Département de Mbacké).Tant l’homme est décrit comme un rouble –fête au sang rebelle. Décroché pour avoir et savoir son point de vue sur le marigot politique marron beige si agité, ce chargé de mission à la Présidence de la République de dire : "Moi, on m’a annoncé tardivement l’’arrivée du superviseur pour des raisons que vous connaissez. N’empêche, j’ai eu à mobilisé comme tout responsable. Cissé Lo nous a joué une tour pendable par ce qu’il nous annonçait le théâtre de Verdure de Mbacké pour ensuite se détourner, ailleurs Il n’est pas sûr de sa popularité qu’il crie sur tous les toits. Il n’a rien coordonné. C’est le Président Macky Sall qui, dans un contexte tout particulier, l’avait demandé de coordonner. Dans tout le pays, il n y a aucun coordonnateur. C’est un congrès qui désigne un coordonnateur départemental comme on l’avait fait pour désigner Macky candidat de la coalition Macky2012 lors de la dernière Présidentielle Qu’il se détromper !". Et "Angolaman" de préciser : "En 2009, j’étais le mandataire de la coalition Dékkal Ngor et tête de liste à Mbacké Nous avions réussi à engranger 4000 voix, 9 conseillers ; ce qui était une grande première. Ciss2 Lo, c’est le seul problème du parti à Mbacké Il est un militant de Ngabou , qui vote à Ngabou Il ne peut être candidat ni à Mbacké ni à Touba où il est en brouille avec beaucoup de chefs religieux. A chacune de ses sorties, il nous fait perdre plus de 100 électeurs. Macky est appelé alors à prendre ses responsabilités. C’est un pouvoiriste qui ne croit qu’à l’argent."






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image