leral.net | S'informer en temps réel

APR : Une liste parallèle qui risque de faire très mal

Alors qu’ils attendaient tranquillement que leurs « frères » et « sœurs » de même parti viennent à la réunion de constitution des listes, quelle ne fut la surprise de ces militants de l’APR de s’entendre dire que ladite liste, pour la commune d’arrondissement de Tivaouane-Diack Sao, avait déjà été déposée !


Rédigé par leral.net le Dimanche 15 Juin 2014 à 14:12 | | 0 commentaire(s)|

APR : Une liste parallèle qui risque de faire très mal
Autrement dit, plutôt que d’être confectionnée de manière consensuelle, elle avait été faite, selon eux, de manière unilatérale ! Ne voulant pas participer au scrutin du 29 juin prochain en simples électeurs, ces militants de l’APR ont donc vite fait de négocier avec Bës du ñaak pour figurer sur sa liste !

Laquelle ira aux élections sous le nom de Convergence pour le Renouveau et la Citoyenneté (CRC). On aura remarqué qu’il s’agit là du sigle du parti des paysans de l’ancien député Aliou Dia, qui a donc prêté son récépissé aux animateurs de cette liste.

Elle aura comme tête de liste majoritaire Mbaye Simal (voir ci-contre) tandis que la proportionnelle sera dirigée par Awa Sow, une militante de la première heure de l’APR dans cette commune de la banlieue.

En effet, en 2009, lorsque l’APR n’était pas encore au pouvoir et était un parti fortement ostracisé, Awa Sow faisait partie de la poignée de militants qui avaient porté ses couleurs aux élections locales de 2009. Sans moyens et combattus par tous, ils avaient néanmoins réussi à faire élire cinq conseillers pour le compte du parti au cheval.

Et voilà que cinq ans plus tard, ces militants de la première heure sont déclarés indésirables sur les listes de l’APR ! A leur place, ont été investis de nouveaux militants dont les dames Fatou Bintou Ndiaye (tête de liste majoritaire) et Dié Mbacké Seck.

Le problème pour cette liste de l’APR sous la bannière de Benno Bokk Yaakar, c’est que la plupart des investis habitent le quartier de Diamaguène, les autres quartiers de cette commune d’arrondissement étant sous-représentés ou carrément exclus.

Or, à bien y regarder, d’ailleurs, géographiquement, cette partie de Diamaguène d’où proviennent les responsables investis relève de… la commune d’arrondissement voisine de Diamaguène-Sicap Mbao !

Toujours est-il que les militants APR des autres quartiers de la commune de Tivaouane-Diack-Sao, tout en réaffirmant leur appartenance au parti du président de la République — ils se font d’ailleurs appeler « Les Amis de Macky Sall » —, entendent voter massivement contre la liste Benno Bokk Yaakar sur laquelle figurent les investis officiels de l’APR. Ça vous paraît compliqué ?

Eh bien, les habitants des quartiers concernés, eux, savent parfaitement de quoi il retourne. D’ici à ce que là comme ailleurs l’APR officielle soit défaite, il n’y a qu’un pas… que certains franchissement déjà allègrement !

Le Témoin






Hebergeur d'image