leral.net | S'informer en temps réel

APR à Ziguinchor: L'armée mexicaine de Macky Sall

A Ziguinchor, l’Alliance pour la République ressemble à une armée mexicaine. Des factions rivales se disputent le leadership. Le parti de Macky Sall est plus que jamais divisé à Ziguinchor où l’UPC d’Abdoulaye Baldé règne en maître après avoir vaincu aux dernières élections locales le duo Benoît Sambou-Doudou Ka. Ces derniers font souvent l’objet de critiques venant de rivaux politiques.


Rédigé par leral.net le Vendredi 20 Février 2015 à 11:07 | | 8 commentaire(s)|

APR à Ziguinchor: L'armée mexicaine de Macky Sall
Au cours de la visite de Macky Sall, la guerre des posters et pancartes fait rage. A Ziguinchor, les leaders de l'APR se donnent souvent en spectacle. Chacun veut devenir Calife à la place du Calife. Benoît Sambou, Doudou Kâ, Courfia Diawara, Mamadou Barry, Aminata Angélique Manga et Souleymane Jules Diop se regardent en chien de faïence.









APR à Ziguinchor: L'armée mexicaine de Macky Sall
Keba Courfia Diawara, recteur de l’Université Assane Seck de Ziguinchor, est entré en conflit ouvert contre Benoît Sambou dont il conteste le leadership politique au sein de l’APR à Ziguinchor.

APR à Ziguinchor: L'armée mexicaine de Macky Sall
Le journaliste Souleymane Jules Diop, secrétaire d’Etat aux Sénégalais de l’Extérieur, a décliné ses ambitions pour sa région natale où il compte jouer les premiers rôles sur le plan politique. Il est souvent en conflit contre Benoît Sambou et Doudou Ka, les deux leaders locaux de l’APR. En Octobre 2014, il déclarait à leur endroit : « je pense qu’ils ne sont pas de Ziguinchor. Je suis né ici, j’ai grandi ici, je parle toutes les langues d’ici, j’appartiens entièrement à Ziguinchor et je vais me battre à Ziguinchor. Il faut que ceux qui ont peur sachent qu’ils ont des raisons d’avoir peur parce que moi je suis ici et je vais me battre ici».

APR à Ziguinchor: L'armée mexicaine de Macky Sall
Une autre journaliste reconvertie dans la politique au sein de l’APR a des visées sur Ziguinchor et la cohésion de la formation du président Sall en pâtit beaucoup. Aminata Angélique Manga a fait de Benoit Sambou et Doudou Ka ses rivaux politiques alors qu’ils sont censés être dans le même camp.
"Le leadership ne se décrète pas, il se secrète. Pendant que tous les militants et sympathisants ont les yeux rivés sur les préparatifs pour l’accueil du Président Macky Sall à Ziguinchor, Benoît Sambou, Doudou Kâ et leurs militants, préoccupés par la quête effrénée d’un éventuel leadership, continuent à faire dans le forcing pour diriger le Mouvement des femmes de notre parti à Ziguinchor.»

APR à Ziguinchor: L'armée mexicaine de Macky Sall
Une division politique exacerbée par des conflits larvés qui arrangent fortement Abdoulaye Baldé et son parti. En marge de sa tournée économique, Macky Sall constatera qu’à Bignona Abdoulaye Badji, son chef de cabinet, fait l’unanimité auprès des responsables Mamina Kamara, Ernest Sambou, Sidya Djiba. A Ziguinchor, il devra faire entendre raison à ses poulains pour le grand bien de son parti dans la région Sud?






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image