leral.net | S'informer en temps réel

ASSE : Ruffier refuse l’Ibra-médiatisation

Performant avec Saint-Étienne, Stéphane Ruffier a profité de son double confrontation victorieuse contre le PSG pour revenir sous le feu des projecteurs.


Rédigé par leral.net le Jeudi 29 Novembre 2012 à 15:12 | | 0 commentaire(s)|

ASSE : Ruffier refuse l’Ibra-médiatisation
Bourreau du PSG en championnat ainsi qu’en coupe de la Ligue, Stéphane Ruffier restera dans les moires des joueurs parisiens. À commencer dans celle de Zlatan Ibrahimovic. Auteur de parades décisives face au Scandinave, le gardien de Saint-Étienne s’est également distingué en se relevant sans problème d’un duel très musclé au Parc des Princes. Du coup, le Stéphanois est aujourd’hui présenté comme l’une des rares armes anti-Ibra. Un statut très médiatique. Interrogé par L’Équipe, l’intéressé refuse toutefois de surenchérir.

« Je trouve qu’on en fait beaucoup avec lui. Moi, j’ai préparé ce match comme un autre, en visionnant notamment un montage vidéo. On le fait pour chaque adversaire. Je n’ai pas travaillé davantage. Une fois le coup d’envoi donné, j’étais dans mon match. Concentré. » Concentré et pas du tout perturbé par son duel musclé avec le Suédois qui avait valu au Parisien de récolter son premier carton rouge de la saison. « Pas du tout. Je n’ai pas eu besoin de me remettre de ce choc, qui a paru impressionnant. Je n’ai rien eu, juste quelques éraflures sur la carrosserie ! Ce qui s’est passé au Parc était un incident de jeu. Le football est un sport de contact. J’en avais déjà pris d’autres. Je n’avais donc pas peur de prendre un nouveau coup d’Ibrahimovic. »

Reste que ses prestations brillantes, et pas seulement contre le PSG, relancent le débat d’une convocation en équipe de France. Un débat que Ruffier refuse d’alimenter, préférant continuer à travailler de son côté en espérant se faire remarquer davantage sur le terrain que par des déclarations médiatiques. « Une personne décide (Didier Deschamps, Ndlr). Il faut respecter ses choix. Je ne ressens pas un sentiment d’injustice de ne pas avoir été rappelé. J’essaye de réussir des performances pour que l’on fasse attention à moi. L’an passé, j’étais en plein départ de Monaco. Je n’ai pas eu la préparation que je voulais. Ma première saison à Saint-Étienne a été celle de la découverte et de l’adaptation. Cette année, c’est beaucoup plus facile. Je connais désormais bien le groupe et le club. La stabilité est importante pour le bien-être d’un joueur. Et ça se retrouve sur le terrain. »

Matthieu Margueritte






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image