leral.net | S'informer en temps réel

ATTAQUE DU CONVOI DE Me WADE PAR LES SOCIALISTES À MAKA : La douloureuse histoire d’un ancien du Pds blessé par balle

C’est la tournée politique initiée et menée par le Coordonnateur de la Génération du concret Ibrahima Sorry Diallo dans les coins et recoins du département de Tambacounda qui a servi de tribune à ce vieux militant de la première heure du PDS qui a été flingué à bout portant par des socialistes alors qu’il était en compagnie du secrétaire général du PDS Me Wade en tournée politique à Maka Coulibantang. Sountou Diamé se dit laisser pour compte par son mentor depuis l’arrivée des vautours et criquet pèlerins autour de lui.


Rédigé par leral.net le Mercredi 17 Février 2010 à 15:23 | | 1 commentaire(s)|

ATTAQUE DU CONVOI DE Me WADE PAR LES SOCIALISTES À MAKA : La douloureuse histoire d’un ancien du Pds blessé par balle
Une brochette de cadres et militants libéraux de la première heure par conviction et de devoir politique à Maléme Niani ont tenu à rencontrer le leader de la Génération du concret accompagné d’une forte délégation, en vue de diagnostiquer la problématique de leur Parti au niveau national et régional, après moult correspondances adressés au chef du Parti pour jeter un coup d’oeil autour de lui. A l’arrivée, le président de l’Association des anciens du Pds dans le Niani Kalankadou, Sountou Diamé, par ailleurs conseiller municipal à Maléme Niani met au banc des accusés leur secrétaire général national Me Wade. Selon lui, Me Abdoulaye Wade a montré une totale indifférence face à leurs interpellations. Et de dénoncer : «Le secrétaire général ne daigne même pas apporter une réponse aux différentes correspondances qui lui ont été adressées par les anciens de Maléme Niani». Ce, dit-il, «depuis l’arrivée des vautours et criquet pèlerins autour de lui et qui gèrent le Parti». Sountou Diané s’en indigne : «Nous sommes vraiment inquiets de la situation du parti au niveau national et régional. Les anciens ne sont jamais associés des décisions. Et pourtant, nous sommes les militants libéraux de la première heure. Nous avons toujours été aux côtés de Me Wade. Des événements de Dakar, Médina Gounass en passant par Kédougou et Maka», souligne le président des anciens. Le vieux conseiller municipal rappelle qu’ «il était le seul à accueillir Senghor avec des pancartes hostiles afin qu'il quitte le pouvoir». Avant de révéler, «avoir accompagné Wade à Maka Coulibantang. Ce jour de l’an 1978, notre convoi avec en tête Me Wade a été attaqué par des socialistes qui nous ont tiré dessus avec des armes à feu et j’ai été atteint à la jambe. C’est ainsi que j’ai été évacué au dispensaire. C’est Kabiné Kaba Diakité qui a payé tous mes frais d’hospitalisation. Khoureychi Thiam est venu à mon chevet et m’a remis 10 000 FCFA». Sountou et ses camarades demandent au chef de l’Etat de placer les hommes d’Etat dans des postes étatiques et les politiciens dans les postes politiques et de se greffer en sa qualité de secrétaire général national du Pds à la constitution. Ils veulent également être pris en compte par le chef de l’Etat Me Wade.


rewmi



1.Posté par Bambams le 17/02/2010 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur Sountou du courage ce n'est pas le méme Abdoulaye Wade que tu as accompagné jusqu'à te faire déchirer le mollet. Tu ne sais méme pas à qui tu as affaire. C'est un parti sans Koleuré , c'est comme ça qu'ils ont plaqué au mur de vaillants militants comme Sambaly Keita , Demba Sall, Le Doyen Kassé du car mouride ,feu Ba infirmier à la retraite,et tant d'autres.Je te conseille de prendre ton mal en patience et de te confier au tout puissant Dieu .
Yalla dé na lenn Atté ,

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image