leral.net | S'informer en temps réel

ATTENTAT À LA PUDEUR ET PÉDOPHILIE À HANN BEL-AIR : Mouhamadou S. Diaw, 57 ans, impose une fellation à une fillette de 3 ans

Envoyé en prison depuis quelques jours pour attentat à la pudeur et pédophilie, le quinquagénaire Mouhamadou S. Diaw sera jugé le 4 février prochain. Souffrant d'une hernie (maladie des bourses gonflées) communément appelé chez nous «xuxaan», le mis en cause avait fait asseoir la fillette de 3 ans sur ses jambes, avant d'introduire son sexe dans la bouche de celle-ci.


Rédigé par leral.net le Mercredi 2 Février 2011 à 15:14 | | 4 commentaire(s)|

ATTENTAT À LA PUDEUR ET PÉDOPHILIE À HANN BEL-AIR : Mouhamadou S. Diaw, 57 ans, impose une fellation à une fillette de 3 ans
C'est une fillette de 3 ans, ayant à peine quitté le sein de sa mère, qui sera à la barre du Tribunal des flagrants délits le 4 février prochain, à moins que le procès ne soit renvoyé en chambre de conseil du fait de l'âge de la victime. Il faut dire que n'eût été la prompte intervention d'un passant sur les lieux, K. Ndiaye aurait peut-être subi le même sort que les petites filles violées, perdant à jamais sa virginité. En effet, c'est le 8 janvier dernier vers les coups de 19 heures que les faits ont eu lieu. Souffrant d'une hernie (maladie des bourses gonflées), communément appelé chez nous «xuxaan», Mouhamadou S. Diaw, qui est peintre de véhicule et de pirogue à Hann Bel-Air, fréquentait en effet les maisons voisines. C'est d'ailleurs dans ces circonstances que le jour des faits, il a profité du moment où les occupants de la maison de sa victime suivaient un combat de lutte à la télévision pour commettre son forfait.
En fait, ce qui lui a facilité la tâche, c'est que la fillette, qui avait l'habitude de suivre sa jeune maman âgée de 30 ans dans ses moindres déplacements, était derrière celle-ci sur le chemin du robinet public. S'étant rendu compte à mi-chemin de la présence de son enfant, la dame soutient lui avoir ordonné de retourner sur ses pas. Seulement, raconte-t-elle aux gendarmes enquêteurs, au lieu de retourner à la maison, la fillette a fait un détour par l'atelier du sieur Diaw pour lui demander de l'argent. Il résulte en effet de différents témoignages que ce dernier donnait des pièces de monnaie aux enfants du coin. Mettant à profit cette situation, le quinquagénaire qui est veuf n'a pas hésité à se déculotter rapidement avant d'imposer une fellation à la fillette de 3 ans. Et comme si cela ne suffisait pas, il s'était même permis de caresser le sexe de l'enfant. D'ailleurs, c'est à ce moment précis que M. Guèye qui passait par hasard sur les lieux a surpris le pervers en pleine action dans son atelier. «Lorsque je l'ai trouvé sur les lieux, il avait le pantalon baissé jusqu'aux hanches et avait introduit son sexe dans la bouche de l'enfant. Ensuite, je l'ai vu essuyer ses testicules, ce qui laisse penser qu'il avait éjaculé, après ce moment de plaisir», a déclaré aux gendarmes de la brigade de Hann le passant, qui est d'ailleurs un témoin clé dans cette affaire. Sachant que les carottes étaient cuites pour lui, toujours selon le témoin, le quinquagénaire aurait subitement rejeté sa victime par terre, avant de tenter de quitter les lieux. Mais, fort heureusement, c'est dans sa fuite que les jeunes du quartier l'ont cueilli avant de le confier au délégué du quartier, en attendant l'arrivée des gendarmes.
Vivant chez sa grande-soeur, le mis en cause a catégoriquement nié les faits, soutenant qu'il donne souvent de l'argent aux enfants du coin qui sont même parfois poussés par leurs parents à quémander de l'argent. Selon lui, le jour des faits, lorsqu'il a vu la petite dans son atelier, il l'a chassée sur le champ. C'est donc au même moment qu'un homme s'est présenté, pour l'accuser de relations sexuelles avec la fillette, raconte-t-il. «Je l'ai injurié et chassé de mon atelier, mais, quelques minutes plus tard, il est revenu avec plusieurs personnes qui m'ont lynché». Il faut à ce propos signaler que dans leur rapport, les gendarmes ont signifié qu'ils ont trouvé le mis en cause avec un pantalon jogging tacheté de sperme. À défaut d'être une fois de plus renvoyée, cette affaire sera éclairée le 4 février prochain.
Ndèye Anna NDIAYE
le populaire



1.Posté par KaneFx le 02/02/2011 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Y'en a marre de cette actualité orientée sexe ...... divertissez, éduquez, informez la jeunesse .... mais pour l'amour de Dieu ne la pervertissez pas!!!!

2.Posté par mbatass le 02/02/2011 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au Senegal on laisse trop aller jusqu'a des proportions inqualifiables pour intervenir.Le site leral n'a rien d'informatif.Il nous livre a longueurs de journee des deballages, attaques, suscite a la haine et incitation au desordre.En plus de de son insolence et son caractere pornographique ,il est temps d'arreter ce site avant qu'il ne soit trop tard.Ce n'est qu'un site de pornographie deguisee.Tout le monde est interpele parceque ce sont nos enfants qui surfent sur le net qui sont exposes a des pratiques malsaines tous les jours.Au meme titre qu'il faut bouter Wade et sa famille hors du Senegal,il faudra se lever pour bouter ce site leral hors de la toile.
Freres musulmans et chretiens faisons des petitions pour faisons des petitions pour la supression de ces soit disants sites d'information.
Wassalam.

3.Posté par schwarzeraal le 03/02/2011 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais que voulez vous ceux ne sont pas des martiens qui commetent ces delits mais des humains qui appartienent á notre société ,nous avons le droit d´´etre informé de ce qui se passe autour de nous et leral.net a ce devoir.dans tous les journaux ou sites civilisés vous trouverez ces faits divers.l´´etat qui a le devoir d´´éduquer n´a pas donné éxemple comme aux etats unies ou certains pays d´europe ou ils veillent et mettent des barrieres .mais les humains sont ce qu´ils sont chacun est pervers á sa facon sans et avant leral.net. arretez de jouer aux musulmans ou chretiens ce serait tres facile vous avez vu le pays est pervers de tous les cotés.

4.Posté par madiaga le 03/02/2011 15:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout à fait en phase avec vous,schwarzeraal.c'est vrai que les faits divers relatifs à la sexualité et à la perversité sont nombreux mais cele ne fait que prouver si besoin en était ,encore,que nous vivons une crise de moralité et de valeur sans précédent;à chacun de nous de veiller à protéger les siens.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image