leral.net | S'informer en temps réel

AUDIENCE AU PALAIS : Les 50 millions de Wade divisent les « anciennes gloires » de la lutte

Les anciennes gloires de la lutte ont été reçues hier au palais. Alors qu’elles demandaient 100 millions de francs Cfa, le maître des lieux, par l’intermédiaire de Pape Samba Mboup, leur a offert séance tenante 50 millions. Seulement, l’odeur de l’argent de Gorgui empeste déjà l’atmosphère au sein de l’association des anciennes gloires. Le secrétaire général (Toubabou Dior) et le trésorier (Birahim Ndiaye) n’ont pas été informés du déplacement à la présidence. D’ailleurs, Birahim Ndiaye ne s’est pas fait prier pour clouer au pilori ses camarades. Papa Kane quant à lui a exprimé son inquiétude sur les 10 millions que se sont partagés ceux qui étaient là-bas, en guise de « pass » (transport).


Rédigé par leral.net le Dimanche 27 Juin 2010 à 16:12 | | 1 commentaire(s)|

AUDIENCE AU PALAIS : Les 50 millions de Wade divisent les « anciennes gloires » de la lutte
Ce n’est pas pour rien que les anciennes gloires, reçues hier au palais ont fait résonner la salle des banquets de pas de « bakks ». Le Chef de l’Etat leur a offert 50 millions de francs Cfa. Et de sources bien au fait de l’affaire, les anciennes gloires avaient demandé pas moins de 100 millions au chef de l’Etat. « Malheureusement », Wade n’a casqué que la moitié. Suffisant tout de même pour faire le bonheur de Manga 2 et Cie. En voyage au Canada, le chef de l’Etat était représenté par plusieurs pontes du palais : Pape Samba Mboup, Babacar Gaye, Alioune Diop et Bamba Ndiaye. Du côté des anciens lutteurs, il y avait Manga 2, Double Less, Boy Bambara, Balla Gaye, Mame Gorgui Ndiaye, Mohamed Ndiaye (Robert Diouf), Ousmane Ngom, Daouda Fall, Malick Diop « Assurance »…. Le président des managers, Bassirou Babou, ainsi que Doudou Diagne « Diekko », président des amateurs ont été également conviés à la rencontre.

Au cours de l’audience, les anciennes gloires, par la voix de leur président, ont promis un soutien politique au président de la République. Manga 2 est même allé jusqu’à demander qu’on mette à leur disposition une voiture, pour pouvoir sillonner le pays et appeler à soutenir Wade.

Manga 2 confirme

Interpellé par rapport à la rencontre au palais, le président des anciennes gloires confirme les 50 millions offerts par le président. De la même manière, il reconnaît avoir promis un « soutien politique » au président de la République. Seulement, notre conversation téléphonique avec l’ancien roi des arènes va s’arrêter là. A la question de savoir ce qu’il faisait avec Macky Sall dernièrement à Fatick, son téléphone a « commencé à faire des siennes » et sans ménagement, il interrompt la conversation. La raison : « il ne nous entendait plus ». Par la suite, nous avons rappelé plusieurs fois, mais il était sous boîte vocale.

Birahim Ndiaye trésorier : « Nous n’étions pas informés »

« Mbaye Guèye, Toubabou Dior, Katy Diop, Mor Fadam et moi-même, nous n’étions pas informé de l’audience. Ce qui est anormal. Je suis le trésorier général élu et Toubabou Dior est toujours le secrétaire général. Notre mandat n’est pas encore terminé. Donc nous devions être à l’audience », a martelé Birahim Ndiaye au téléphone. Réaffirmant être l’argentier de l’association des anciennes gloires, Birahim Ndiaye souligne que non seulement il devait être à l’audience, mais aussi la somme remise par les collaborateurs du chef de l’Etat devait passer entre ses mains. « On leur a donné 50 millions dont ils se sont permis de se partager une partie (comme frais de transport). Je suis toujours le trésorier. Donc si de l’argent est offert aux anciennes gloires, il doit passer par mes mains », déclare Birahim. Qui trouve « inadmissible » le partage de 10 millions entre les participants à l’audience comme frais de transport.

Birahim Ndiaye est d’autant plus irrité que la plupart de ceux qui étaient avec Manga 2 sont inconnus du fichier des membres de l’Association, et pour cause : « Plusieurs d’entre eux n’ont même pas la carte de membre. Je suis le trésorier, je sais de quoi je parle. Pour être membre et prétendre à quoi que ce soit, il faut d’abord avoir une carte de membre. Ils ne devaient même pas être là-bas. Ils y sont allés et nous, on nous a mis à l’écart comme des mal propres ». Cachant mal sa colère, l’ancien champion de lutte interroge : « Qui peut sortir Mbaye Guèye, Katy Diop, Cheikh Mbaba ou encore Toubabou Dior des anciennes gloires, eux qui ont fait les beaux jours de l’équipe nationale ? » L’injustice est d’autant plus grande pour lui que parmi ceux qui étaient au palais, un seul a fréquenté l’équipe nationale. « A part Boy Bambara, personne d’entre eux n’a fréquenté l’équipe nationale, même pas Manga », martèle-t-il.

« Tous des anciens socialistes qui trompent le Président et qui ne sont intéressés que par son argent »

La promesse de soutien politique faite au président lors de l’audience n’est pas non plus du goût de Birahim Ndiaye qui assimile cela à de la tromperie. « Ce sont tous d’anciens socialistes. Tout ce qui les intéresse, c’est l’argent du Président. Ils lui promettent un soutien politique. Il n’en sera rien ». Pour lui, « le plus ridicule » est que ses compagnons seraient allés jusqu’à dire que lui et les autres réunis autour de Toubabou Dior étaient des membres de Benno Siggil Senegaal. « Ce n’est pas vrai. Moi je suis un pur produit du Pds. J’y suis depuis 1974. Je fais ce que j’ai à faire et je n’attends rien du parti. S’il y a quelqu’un de Benno dans le groupe, c’est Toubabou Dior (proche de Ousmane Tanor Dieng) et tout le monde le sait », rétorque-t-il. Et le trésorier des anciennes gloires, qui dénonce les « agissements » de ses camarades, d’ajouter : « la lumière et la vérité finiront tôt ou tard par apparaître au grand jour »

Toubabou Dior, secrétaire général : « C’est vous qui me l’apprenez »

Interpellé à son tour, Toubabou Dior qui n’était pas à l’audience affirme qu’il n’était même pas au courant d’un déplacement des anciennes gloires au palais : « C’est vous qui me l’apprenez ». Dès lors, il veut attendre d’avoir une idée claire de cette affaire pour pouvoir en parler. « On ne m’a rien dit. Personne ne m’en a parlé. Et comme je suis un responsable, je ne peux pas me prononcer sur des choses dont je ne suis pas informé », tranche-t-il au bout du fil.

Papa Kane : « Ma seule inquiétude, ce sont les 10 millions que se sont partagés ceux qui étaient là-bas »

Contrairement à Toubabou Dior, Papa Kane reconnaît avoir été mis au courant de l’audience, mais bien après que celle-ci eut lieu. « Je n’étais pas au courant. Mais Manga m’a appelé après, pour me dire qu’ils étaient allé répondre au Président », souligne-t-il. Par rapport aux 50 millions offerts aux anciennes gloires, Papa Kane attend que ceux qui étaient là-bas rendent compte. En ce sens, il affirme : « je ne peux rien dire pour le moment. Comme ils ont été là-bas, j’attends qu’ils viennent rendre compte, par rapport à ce (l’argent) qu’on nous a donnés ». Toutefois, l’ancien lutteur dit nourrir une inquiétude par rapport à l’importante somme (10 millions) que se sont partagée ceux qui étaient à l’audience. « Ma seule inquiétude, ce sont les 10 millions qu’on a pris pour les donner à ceux qui étaient là-bas. A mon avis, les choses ne devraient pas se passer ainsi. Car l’argent est offert à toutes les anciennes gloires ». S’agissant du soutien politique promis au chef de l’Etat, Papa Kane dit ne pas être en mesure de se prononcer, d’autant qu’il n’a pas pris part aux préparatifs de l’audience et n’était pas informé de ce qui allait s’y dire.

Mbaye THIANDOUM l'asquotidien




1.Posté par astou diouf le 01/07/2010 22:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cupidite, quand tu nous tiens !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!C'es moche!!!!! c'est honteux!!!!!!!!!!!Ngor dafa djeekh .

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image