leral.net | S'informer en temps réel

Abandon de la traque des biens mal acquis : Macky Sall lâché par ses alliés


Rédigé par leral.net le Vendredi 3 Juin 2016 à 10:11 | | 26 commentaire(s)|

Ces derniers jours, l’éventualité de la libération de Karim Wade et l’abandon de la traque des biens mal acquis occupent le devant de l’actualité politico-judiciaire. Cette hypothèse risque toutefois de poser les prémisses de la fin du compagnonnage entre le chef de l’Etat et certains de ses alliés. Déjà, le porte-parole de la Ld/Mpt se veut clair sur la question. Sur les ondes de la radio futur Média, Moussa Sarr a indiqué que la traque des biens mal acquis est une demande sociale. C’est pourquoi, estime-t-il, depuis 2012, lorsqu’ils se sont engagés à soutenir le président de la République, ils ont réaffirmé leur soutien à la traque des biens mal acquis. De ce fait, poursuit-il, le jour où Karim Wade sera libéré, la Ligue démocratique va examiner les conditions de sa libération, prendre position et rendre publique celle-ci.

Le Pit est aussi dans la même logique. « Karim Wade qu’on libérerait y gagnerait quoi personnellement, et ferai gagner quoi à son camp ? Le président de la République qui prendrait cette responsabilité gagnerait quoi en le faisant ? Et enfin, notre peuple, pour lequel tout cela est sensé être fait, y gagnerait quoi ? », s'interroge Samba Sy, porte porte dudit parti. Ces interrogations vont certainement trouver réponse d’ici la fin l’année. Toutefois, la Ligue démocratique et le Pit restent catégorique : le gouvernement doit aller jusqu’au bout de la traque des biens mal acquis.

BUZZ.SN






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image