Abdou Aziz Sy Al Amine à Wade: «Ici, vous êtes chez vous, que ce soit une visite politique ou pas»

Rédigé par leral.net le Samedi 15 Juillet 2017 à 19:46 | | 0 commentaire(s)|

Que ce soit pour la politique ou pour autre chose, Abdoulaye Wade est toujours le bienvenu à Tivaouane. Et le Khalife général le lui a bien signifié, hier, alors qu’il était venu lui présenter ses condoléances suite au rappel à Dieu de Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum.


Après le discours de Me Wade, le Khalife général des Tidianes a pris la parole pour le remercier de sa visite, surtout compte tenu de la relation qu’il avait avec son prédécesseur. «Si tu as un parent de la dimension de Cheikh Tidiane, qui est ton ami, avec qui vous défendiez le même principe, c’est-à-dire le développement du Sénégal, c’est une bonne chose de venir présenter tes condoléances à la famille.

Si tu étais venu au Sénégal, faire tout ce que tu as à faire sans venir à Tivaouane, ta venue au Sénégal ne serait pas bien vue, du fait de votre amitié avec Cheikh Tidiane et de tout ce que vous avez partagé, qui est connu du public ou pas. Nous, sa famille, nous apprécions votre acte et nous allons le garder dans nos archive
s», a déclaré le guide à l’endroit de Wade.

Faisant référence aux propos de Wade, qui a souligné, à l’entame de son propos, qu’il n’allait pas parler de politique, le Khalife lui a fait comprendre que, même si c’était le cas, il ne lui en tiendrait pas rigueur. «Ici, vous êtes chez vous, que ce soit une visite politique ou pas», a affirmé Al Amine.

En terminant son adresse, le guide religieux ajoutera, avec un brin d’humour, certes, mais avec beaucoup de sens aussi : «Nous sommes tous des vieux. Mais que l’on continue de vivre encore longtemps, par la grâce de Dieu. Vous êtes là et les jeunes sont là. C’est à vous de voir comment vous en sortir. Mais, que la manière soit bonne».

La visite de Wade à Tivaouane, en provenance de Touba, a été aussi l’occasion pour le Khalife de revenir sur ses relations particulières avec le khalife général des Mourides. Al Amine a affirmé qu’ils se concertent régulièrement sur des questions majeures, comme l’apparition du croissant lunaire, au début et à la fin du ramadan. Ce qui, précise-t-il, a permis cette année aux deux communautés de jeûner et de fêter la Korité ensemble.