Leral.net | S'informer en temps réel



Abdou Diouf appelle « tous les acteurs » à reconnaître la victoire de Ouattara

Rédigé par Sa Kolda le 5 Décembre 2010 à 16:33 | Lu 641 fois

Le secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, a appelé dimanche « tous les acteurs politiques ivoiriens » à reconnaître la victoire d`Alassane Ouattara à la présidentielle, conformément aux résultats proclamés par la Commission électorale indépendante et certifiés par l`ONU.


Abdou Diouf appelle « tous les acteurs » à reconnaître la victoire de Ouattara
La Côte d`Ivoire est en proie à une nouvelle crise, avec deux présidents,
le sortant Laurent Gbagbo et l`ex-Premier ministre Alassane Ouattara qui ont
tour à tour prêté serment samedi, chacun se proclamant vainqueur de l`élection
présidentielle.
« Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, prend acte des
résultats proclamés le 3 décembre par la Commission électorale indépendante
(CEI), institution habilitée à annoncer les résultats provisoires du deuxième
tour de l`élection présidentielle ivoirienne du 28 novembre 2010″, a écrit
l`Organisation internationale de la francophonie (OIF), dans un communiqué.
« Il prend également note de la déclaration sur la certification des
résultats de cette élection, rendue publique le 3 décembre par l`Opération des
Nations Unies en Côte d`Ivoire (ONUCI), qui confirme les résultats annoncés
par la CEI reconnaissant la victoire de Monsieur Alassane Dramane Ouattara », a
ajouté l`OIF.
« J`appelle à présent tous les acteurs politiques ivoiriens à reconnaître
les résultats proclamés par la CEI et certifiés par l`ONUCI », a déclaré M.
Diouf, cité dans le communiqué.
« Le Secrétaire général de la Francophonie condamne fermement tout recours à
la violence et tout acte remettant en cause le choix souverain du peuple
ivoirien », a souligné l`OIF.
Jeudi, Alassane Ouattara a été reconnu vainqueur de l`élection par la
Commission électorale indépendante, mais le lendemain le Conseil
constitutionnel, dirigé par un proche de M. Gbagbo, a proclamé réélu le
président sortant en invalidant plusieurs résultats du nord du pays.
Les Nations Unies, l`Union africaine, les Etats-Unis et la France ont
notamment pris position ces derniers jours en faveur de M. Ouattara.
L`Organisation internationale de la francophonie (OIF) regroupe 56 Etats et
gouvernements membres et 19 observateurs.
AFP ]b