leral.net | S'informer en temps réel

Abdou Fall, membre du Secrétariat de l’Apr : « La ligne de politisation du dossier, adoptée par sa défense, a été fatale à Karim Wade »

L’ancien baron libéral, Abdou Fall, aujourd’hui membre du Secrétariat exécutif national de l’Alliance pour la République (Apr), se prononce, dans l’entretien qu’il a accordé au Populaire, sur des sujets d’actualités. Sur l’affaire Karim Wade, le disciple de feu Cheikh Anta Diop estime que le fils de l’ancien chef de l’Etat a été perdu par « la ligne de politisation totale du dossier » adoptée par ses conseils.


Rédigé par leral.net le Lundi 8 Juin 2015 à 15:55 | | 2 commentaire(s)|

Abdou Fall, membre du Secrétariat de l’Apr : « La ligne de politisation du dossier, adoptée par sa défense, a été fatale à Karim Wade »
Abdou Fall a confié à nos confrères que l’attitude des avocats de Karim Wade a été fatale pour le fils de Abdoulaye Wade. « Je regrette vraiment que sa défense ait adoptée une ligne de politisation totale du dossier du fils de Abdoulaye Wade, en lieu et place d’une défense fondée sur des arguments de droit », a déploré le néo-apériste qui reconnait que le principe de présomption d’innocence, comme principe de base, le met mal à l’aise pour se reconnaître, a priori, dans la notion, aujourd’hui, en vogue, de traque de biens mal acquis.

Pour ce qui est de la coalition Benno Bokk Yakaar, M. Fall souligne que « la coalition Bby doit plutôt évoluer pour devenir une véritable coalition de gouvernement avec le Plan Sénégal Émergent (Pse) comme socle. Elle a survécu trois ans et le Président Macky Sall, qui en est le leader, doit lui donner un nouvel élan en mettant en place un mécanisme adapté de gestion des débats et des processus décisionnels en son sein.

Évoquant la question de l’envoi des soldats sénégalais en Arabie Saoudite, M. Fall interroge l’histoire de Senghor à Wade : « Je veux qu’on me dise lequel des Présidents qui ont gouverné le pays, entre Senghor, Diouf et Wade, aurait refusé au Roi d’Arabie Saoudite la solidarité du Sénégal dans les circonstances aussi pénibles que traverse ce pays plus qu’ami, uni au Sénégal par des liens qui transcendent les États pour trouver racine dans le cœur de tous nos compatriotes. Et pourquoi alors devrait-on demander au Président Macky Sall de faillir à ce devoir ? ».







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image