leral.net | S'informer en temps réel

Abdou Latif Coulibaly invité du JT de 20H de la RTS : Pour casser de l’opposant ?

Qui n’a pas été surpris de voir Abdou Latif Coulibaly au 20h de la RTS de ce 12 novembre 2012 ?


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Novembre 2012 à 10:21 | | 12 commentaire(s)|

Abdou Latif Coulibaly invité du JT de 20H de la RTS : Pour casser de l’opposant ?
En effet, le 20h de la RTS a toujours été la tribune officielle de l’Etat pour casser de l’opposant. Djibo Leity KA, Abdou Rahmane Sow, Aissata Tall Sall, Cheikh Tidjane Sy, Ousmane Ngom, Serigne Mbacké Ndiaye ne nous démentiront pas.

Nous avons été surpris, parce que Abdou Latif est un spécialiste de la communication, mais aussi et surtout un produit des écoles nord-américaines, en particuliers canadiennes. Nul ne doute donc de sa parfaite maîtrise des techniques de communication.

Mais qu’est ce que donc cet homme était parti dire à la RTS ?

Il faut le dire, dans des contextes de cette nature, se prononcer est souvent synonyme de verser dans la surenchère. N’est ce pas, c’est la justice qui doit parler et elle seule ?

Un ministre en charge de la promotion de la bonne gouvernance, y comprise la gouvernance des droits de la minorité, peut-il vraiment se permettre de verser dans la surenchère politicienne ?

Pour être simple, disons Latif était donc parti, à la RTS, pour dire aux sénégalais : le PDS a tort, l’Etat a raison.

Exactement comme le faisaient Serigne Mbacké Ndiaye, Aissata Tall Sall et autres.

Mais où est donc la rupture ?

Le journaliste Tidjane Barry, témoin privilégié de l’histoire politique récente sénégalaise, devrait rire sous cape, en se disant voila encore un officiel qui s’auto-invite au 20H pour ne rien dire.

Diable, pourquoi Latif ne s’est-il pas appliqué les règles de sagesse qu’il a conseillées aux libéraux. Latif dit aux libéraux : arrêter de « s’agiter » si vous n’avez rien à vous reprocher, la justice fera son travail et vous ne serez pas inquiétés.

Mais alors pourquoi l’Etat se met-il lui aussi à « s’agiter » s’il n’a rien à se reprocher ou à reprocher aux libéraux dans leurs dernières déclarations. Soit l’Etat reproche quelques choses aux libéraux dans leurs dernières déclarations, dans ce cas l’Etat n’a qu’à saisir la justice et la laisser faire son travail et arrêter les menaces, soit l’Etat n’a rien à reprocher aux libéraux dans leurs dernières déclarations, alors il faut les laisser « hâbler». C’est aussi simple que cela.

Entendons-nous bien, si au 20H, Latif avait dit aux sénégalais, que le gouvernement avait noté dans les dernières déclarations des libéraux des propos susceptibles de porter atteintes à la sécurité de l’Etat et il avait demandé au procureur d’ouvrir une information judiciaire contre leurs auteurs, on aurait compris.

Mais s’auto-inviter au 20H de la chaîne publique pour menacer, intimider et mettre en garde des opposants, des adultes, n’est pas trop loin des méthodes d’un Etat fasciste que Latif a toujours dénoncées et combattues.

Disons le très net, l’Etat n’est pas le conseillé politique de l’opposition. Et l’opposant n’est pas non plus sensé ignorer la loi.

Enfin, il faut le dire, comme la DIC d’alors de Abdoulaye Wade, la justice à ce rythme sera bientôt démystifiée.

En définitive si ce n’est le mythe de la puissance publique, l’Etat ne peut pas grand-chose contre les gens. Tout ce que l’Etat peut faire c’est les mettre en prison et croyez moi, il y en a beaucoup qui n’ont pas peur de la prison, et plus grave, quand on sait qu’on peut finir ses jours en prison, on n’a plus grand-chose à perdre.

Or les nouvelles autorités pour un oui ou un non, elles convoquent la justice, la prison, comme Wade avec sa fameuse DIC.

La justice doit rester un mythe pour le bien de ce pays. Abdoulaye Wade ne dira pas le contraire, lui qui a vu les sénégalais démystifié la puissance publique un certain 23 juin 2011.


Sadikh DIOP
Administrateur de l’observatoire de l’information et des médias



1.Posté par BOUNKATAB le 14/11/2012 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MONSIEUR DIOP VOUS AVEZ TOUT FAUX. ON A VU ET ECOUTE LATIF, IL N'A POINT FAIT DANS LA MENACE.VOUS CONVIENDREZ AVEC MOI QUE QUAND UN PRESIDENT DECHU ET SON PARTI MENACENT DE BRULER LE PAYS, IL EST BON QUE DANS UN PAYS MAL INFORME ET DE MASLA QU'UN REPRESENTANT DE . L'ETAT VIENNE REMETTRE LES PENDULES A L'HEURE.ME MAME ADAMA GUEYE DE LA SOCIETE CIVILE A FAIT LA MEME CHOSE A LA TFM. ENFIN MEME AVEC LA PLUS GRANDE VOLONTE DU MONDE, PERSONNE NE PEUT AGIR AUSSI MAL QUE LE REGIME PDS.CES ENERGUMENES LA ETAIENT EXPERTS EN MALGOUVERNANCE ET EN RAPINE.

2.Posté par ADIOP le 14/11/2012 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur DIOP,
Vous avez perdu votre temps et de l'énergie pour ne rien écrire de cohérent. Comment comptez vous dissocier la bonne gouvernance à la justice. Abdou Latif Coulibaly a été mis à ce poste pour son mérite. Il faut bien réfléchir avant de dénigrer une personne de la trempe d'ALC. Ce gouvernement là sait ce qu'il veut. Foula ak faiida.
Wait and see.

3.Posté par cherif fall le 14/11/2012 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne confond pas Latif avec ces gens de la préhistoire .Tout bon sénégalais sérieux patriote sait que MACKY et son équipe sont sur le bon chemin.LE BON CHEMIN C'est d'avoir choisi des hommes et femmes crédibles aux yeux des sénégalais sérieux. Le peuple sénégalais est mur personne ne pourra le distraire.Travaillons ensemble que chaque sénégalais sache qu'il est aussi responsable que Macky. Wade est nostalgique du pouvoir qu'il sache que nous n'avons pas sa nostalgie..Le sénnégal a besoin de sérénité.

4.Posté par sed le 14/11/2012 23:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

latif c dommage mais il a oublié tous les principes qui semblait défendre.c n'est que le début mais dans quelques temps il deviendra le lèche cu de macky et défendra bec et ongles tout ce que c dernier fera. c dommage qu'un homme de sa tranche et de son charisme s'abaisse a ce genre de tache pour des raisons purement politique et matérielle. il aurai pu continuer a jouer un role de sentinelle de la démocratie. mais bone entre argent et principe le choix est vite fait.

5.Posté par joe sylla le 15/11/2012 07:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ndeysanne la SEULE VERITE DE VIVIANE VERT WADE " AU SENEGAL LA REGLE VEUT K L ON SOIT LACHE ET OU VENDU " ET LATIF EN EST UNE PARFAITE ILLUSTRATION

6.Posté par deug le 15/11/2012 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

joe sylla doul rek

7.Posté par bathie le 15/11/2012 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'homme qu'il faut à la place qu'il faut.
Latif , je ne l'attendais pas la où il est aujourdhui.
Aujourdhui notre pays n'a pas d'opposants, et ces maigres hommes Bathily, Dansokho, Niass, Dias sont des profitards et des vaux rien...
Niass qu'est ce qu'il a fait dans ce pays? Sa Bande Dansokh, Bathely Dias etaient tous sous le regime de Wade et ils n'ont rien servi en ploitique dans ce pays.
Donc Latif devait etre a sa place pour voir d'un oeil sincere ce que ces bandits font....mas croyez moi ces gens amounio jom, ta amouniou gathié tek woune dara

8.Posté par kousone le 16/11/2012 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis vrément sésolé pour mon pays, pour nous divertir et laisser l'essentiel de coté, macky nous parle d'enrichissement illicite, de l'huile encore cher, le riz, l'electricité augmenté ce mois et personne n'en parle. les gens du pds ne devaient meme plus etre cité dals les médias m" voila kon ne parle k d'eux depuis un mois et ca va continuer pour encore deux ans et voila le mandat fini. de grace pensez aux nombreux senegalais ki sont en train de souffrir et les gens trankil. macky a eu tte sa richesse de 2000 à 2012 pourkoi ne pas voir ou il a eu tt ça. on souffre nous citoyens ordinaires

9.Posté par doffe diop le 16/11/2012 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

monsieur Diop c 'est vraiment dommage que vous avez pris tout votre temps pour ecrire .. que dees sottises je te conseil d arrêter ta masturbation mentale et utilise ton cerveau pour autre chose aulieu de raconter des" cretinite" loool

10.Posté par Crésus le 16/11/2012 23:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous n'avez encore rien vu ni entendu.
Beaucoup de sénégalais se sont fait bernés par des gens comme latif coulibaly. Grandes gueules, menteurs, calomnieurs, ils se sont faits des fans. Ces derniers étant des feuilles mortes à la merci de tout coup de vent: pas de destination précise, manque total de repère.
Ils croyaient que leurs idoles qui s'était donné comme distraction tirer à boulets rouges sur la personne de Wade. Ils inventaient plein d'histoires et trompaient ce qui les écoutaient religieusement. En réalité ils voulaient juste se faire un nom. Une fois le pari réussi on peut faire dans la surenchère: où tu comptes avec moi où je me dresse sur ton chemin en utilisant un médium très puissant: la presse. Lorsque M Coulibaly à été ignoré par Maky, il se mît à le critiquer farouchement. Même pas une semaine après, il est nommé ministre conseiller. Doit on rappeler que latif avait refusé toute alliance avec Maky sous prétexte que choisir ce dernier c'est faire du Wade sans Wade? Ce qui n'était pas tout à fait faut puisque sur 12 ans de Wade Maky est comptable des 8 premiers. Doit on rappeler que le vocable "ministre conseiller" est une création de Wade. Sous le régime PS en effet, on était soit ministre soit conseiller. Même si ces conseillers avaient rang de ministre, on les appelait conseiller. Mais comme tous ces opportunistes veulent être ministre et qu'on ose pas en nommer plus d'une trentaine dans le gouvernement on nomme une floraison de ministres conseillers. Peu importé conseiller en ceci ou cela. Non, le terme ministre leur suffit amplement! Peut être que c'est pour pouvoir se venter auprès des amis, parents, enfant. En tout cas tout sauf pour l'intérêt du pays. Comment ce latif qui nous bassinait les oreils avec d'imaginaires (il n'a jamais fourni de preuve) scandales financiers peut il travailler avec un président passé de même pas millionnaire à multimilliardaire en l'espace de huit avec comme seules activités ministre, premier ministre et président de l'assemblée nationale? Ils prennent les sénégalais pour des demeurés! Mais certains l'auront beaucoup mérité pour avoir été très très naïfs voire imbéciles.

11.Posté par Crésus le 16/11/2012 23:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un article interessant a lire. C'était le 08/04/2012. SENENEWS.COM- Invité de l’émission « Grand jury » ce dimanche sur la Rfm, Abdou Latif Coulibaly a dénoncé la nomination de Mbaye Ndiaye au ministère de l’intérieur : « il pouvait être utile qu’ailleurs » a déclaré Abdou Latif Coulibaly.

« Nous avons toujours combattu Me Ousmane Ngom, quand nous étions à l’opposition. Je vois mal aujourd’hui Macky faire la même chose « a fait savoir Latif Coulibaly .

« Le fait qu’on ait nommé un homme politique aussi impliqué que Mbaye Ndiaye n’est pas pour moi une bonne indication » a dit Latif Coulibaly.
« C’est quelqu’un qui est véritablement partisan, et le reproche qu’on a fait pour Ousmane Ngom est valable pour lui », a laissé entendre, M.Coulibaly.

12.Posté par Crésus le 17/11/2012 00:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SENENEWS.COM- Le journalistes Abdou Latif Coulibaly et l’économiste Moubarack Lo ont été nommés ministres-conseillers du président de la république. Abdoul latif coulibaly par ailleurs journaliste investigateur a été nommé Ministre conseiller chargé de la bonne gouvernance et l’économiste Moubarack Lo a été ventilé au poste de statisticien vue ses nombreux travaux qu’il a effectués sur l’économie sénégalaise et les pistes de proposition apportées pour redresser les finances publiques.
Cet article date du 19 avril.
Donc, dix jours après avoir critiquer Maky dans une émission politique d'une radio de la place, latif à reçu sa part du gâteau.
Dans la même émission il réclamait la déclaration de patrimoine du PME. Sans doute en savait il déjà sur le passé d'Abdoul Mbaye que les sénégalais commencent à découvrir aujourd'hui.
Alors dites moi M. Coulibaly es journaliste d'investigation es ministre de la bonne gouvernance, comment critiquer le choix de Mbaye ndiaye qui n'était ni plus ni moins qu'une proposition du PM acceptée par le PR et siéger dix jours après dans le même gouvernement que lui? Retourner sa veste en dix jours!!! Xalass!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image