leral.net | S'informer en temps réel

Abdoul Karim Sall, Dg de l'Artp : "L'Afrique n'est pas très présente dans les travaux du secteur de la normalisation des télécommunications"

Le Directeur général de l'Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp), Abdoul Karim Sall, regrette la faible participation de notre continent aux travaux qui se font au niveau international pour normaliser les télécommunications. Il a fait ce constat, ce matin, à Dakar, à l'ouverture de la rencontre préparatoire de l'Assemblée mondiale de normalisation des télécommunications (Amnt-16), en 2016.


Rédigé par leral.net le Lundi 7 Septembre 2015 à 15:47 | | 0 commentaire(s)|

Abdoul Karim Sall, Dg de l'Artp : "L'Afrique n'est pas très présente dans les travaux du secteur de la normalisation des télécommunications"
"Force est de constater que l'Afrique n'est pas très présente dans les travaux du secteur de la normalisation des télécommunications. C'est pourquoi, l'initiative de tenir cette première réunion nous réconforte. Du fait que c'est une occasion de corriger ce gap de la normalisation défini comme l'absence d'une partie de la communauté internationale, notamment l'Afrique, dans ces travaux importants pour le fonctionnement des réseaux de télécommunication (Tic)", a déclaré Abdoul Karim Sall qui pense que la rencontre, qui se poursuit jusqu'à demain, "est une bonne occasion (pour l'Afrique) de prendre les devants sur les sujets qui seront discutés lors de la prochaine Amnt de 2016".

"Cette rencontre de deux jours, initiée par l'Uat (Union africaine des télécommunications) et l'Uit (Union internationale des télécommunications), aura comme principale objectif de présenter un aperçu général des travaux de l'Amnt-12 et aussi d'examiner, plus particulièrement, les résultats des travaux de la dernière assemblée concernant les intérêts et priorités des pays africains", a encore indiqué le Dg de l'Artp à propos de l'AG quadri-annuelle pendant laquelle sont renouvelées les postes de présidents, vice-président et rapporteurs des commissions d'études du secteur de normalisation de l'Uit.

Le Secrétaire général de l'Uat, Soumaila Abdoulkarim, s'est, lui, exprimé sur les sujets à aborder durant cette réunion préparatoire à l'Amnt-16 qui est la première du genre à se tenir en Afrique. "Les thématiques qui seront débattus (durant cette rencontre), concerne certainement la normalisation des télécommunications (cyber-sécurité, déchets électroniques, expositions aux rayons électromagnétiques...). Mais surtout, il s'agira de se focaliser sur les intérêts, sur les questions qui vont intéresser l'Afrique à la prochaine assemblée mondiale de normalisation", a affirmé le Sg de l'Uat qui souligne que "l'Uat a un mandat clair (et) qu'il faut que la voix de l'Afrique soit portée à toutes les rencontres internationales de manière ordonnée, harmonisée... Donc nous voulons que les pays africains se décident, de manière commune, pour les intérêts qu'ils vont défendre une fois à l'Amnt", a ajouté M. Abdoulkarim.

Malick Ndiaye, représentant du ministre des Postes et des télécommunications, Yaya Abdoul Kane, s'est félicité, pour sa part, de cette première "rencontre décisive" qui se tient en Afrique et de surcroît dans notre pays. "Nous amorçons la première réunion préparatoire (de l'Amnt). Et donc, celle là permet de recenser l'ensemble des thématiques qui seront discutés. Mais il est évident que nous sommes au point de départ. Et les choses se préciseront davantage dans les semaines à venir, peut être dans les mois à venir en attendant la réunion de 2016", a-t-il dit.

Oumar Dembélé (stagiaire)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image