leral.net | S'informer en temps réel

Abdoul Mbaye somme le gouvernement de préciser la date des élections législatves

L’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, au conseil national de son parti, l’Alliance pour la citoyenneté et le travail qui s’est tenu le 29 octobre 2016, a demandé au gouvernement de préciser la date à laquelle les élections législatives auront lieu au Sénégal. Dans son communiqué de ce jeudi 03 octobre, Abdoul Mbaye a déploré l’absence de réactions autres que de forme au second courrier qu’il a adressé au Président Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Novembre 2016 à 19:04 | | 7 commentaire(s)|

Le conseil national de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail d’Abdoul Mbaye qui s'est réuni le 29 octobre, est revenu sur leur second courrier adressé au président Macky Sall. Déplorant l’absence de réactions autres que de forme à son second courrier adressé au Président Macky Sall, le président de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail a soutenu que l’examen et le vote éventuel d’un nouveau code minier ne devrait pas être un frein pour les sénégalais de s’interroger sur la légalité des actes qui engagent leur pays.

« L’examen et le vote éventuel d’un nouveau code minier n’exonèrent pas le Sénégal de s’interroger sur la légalité d’actes engageant l’avenir du peuple sénégalais sur le long terme, ayant pu être signés sur la base de fausses déclarations et de les sanctionner le cas échéant, avec la plus grande fermeté », renseigne le communiqué.

Toutefois, l’objectif principal recherché par Act, est l’annulation des actes administratifs signés par le Président Macky Sall sur la base de ces fausses informations, et donc le retour dans le patrimoine ce dont le Sénégal a perdu.

Par ailleurs après avoir salué l’initiative des parlementaires du Burkina Faso, qui ont mis en place une Commission d’enquête parlementaire sur la gestion des titres miniers et la responsabilité sociale des entreprises minières dont le rapport accable l'homme d'affaire Frank Timis, Abdoul Mbaye et camarades invitent les députés sénégalais à prendre exemple sur leurs homologues du « Pays des Hommes Intègres » afin de mériter le respect de la nation.

Revenant sur la mise en place du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), Abdoul, Mbaye demande au gouvernement de faire preuve de la même diligence pour lancer le processus de mise en place du statut de l’opposition prévu par l’article 8 de la constitution.
 






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image