leral.net | S'informer en temps réel

Abdoulaye Badji, chef de cabinet du président de la République, "fusille" Idy

Le président du Rewmi qui est en tournée depuis une semaine dans la région sud du pays, était hier dans le Blouf pour écouter les populations du département de Bignona. Visite d’Idrissa Seck qui est perçue par le responsable aperiste de Bignona comme étant « un manque de conviction ».


Rédigé par leral.net le Lundi 8 Juin 2015 à 09:07 | | 11 commentaire(s)|

Abdoulaye Badji, chef de cabinet du président de la République, "fusille" Idy
Selon le ministre Abdoulaye Badji, chef de cabinet du président de la République, « Idrissa Seck est en train de courir derrière un rêve impossible. J’étais tristement surpris de voir pour le politique qu’il était de voir Idrissa Seck aujourd’hui comme un promeneur solitaire à travers le département de Bignona. Ce que j’ai constaté dans ce département, c’est qu’il y va sans conviction parce que partout où il est passé, il va être profondément déçu avec de petites foules d’une quinzaine de personnes qui l’accueillent. Vraiment ce n’est pas à la dimension de ce que l’on pouvait penser de lui ».

Et le trésorier général national de l’Apr de donner les raisons de l’accueil dans « l’indifférence » réservé à l’ancien Premier ministre par les Bignonois. « Ce qui s’est passé à Bignona, pire encore à Kafountine, du Blouf à Thionck, c’est quand même très triste. Et quand il explique le manque de mobilisation par l’occupation des populations par des combats de lutte, vraiment je trouve que c’est faible comme argument ».

Pour lui, les populations ne sont pas laissé prendre par le jeu de l’ancien premier ministre. « L’Apr qui est le parti le plus fort, a pris ses responsabilités pour inviter la voie à suivre et les militants ont répondu. Parce que malheureusement pour lui (Idy), les populations vivent l’effet positif des actions du Président Macky Sall dans le département de Bignona » dixit M. Badji.







Hebergeur d'image