leral.net | S'informer en temps réel

Abdoulaye Baldé Interpelle Mimi Touré : « je voudrais qu’elle se penche très sérieusement sur le décès de l’ex président du conseil régional de Ziguinchor pour rouvrir le dossier… »

Rédigé le Lundi 29 Avril 2013 à 23:17 | | 3 commentaire(s)

A Sindian ce dimanche pour présider un galla de lutte, le maire de Ziguinchor par ailleurs Président de l’Union des centristes du Sénégal (UCS), a exhorté le ministre en charge de la justice Mimi Touré de rouvrir le dossier de feu Omar Lamine Badji, tué le 31 décembre 2006 à Sindian, son village natal. Abdoulaye Baldé dira qu’il est important que les circonstances qui ont provoqué la mort de l’illustre président du conseil régional soient élucidées et les vrais responsables soient identifiés.



Abdoulaye Baldé Interpelle Mimi Touré : « je voudrais qu’elle se penche très sérieusement sur le décès de l’ex président du conseil régional de Ziguinchor pour rouvrir le dossier… »
Venu à Sindian pour parrainer le Galla de lutte organisé par les jeunesses de tout le Fogny, une activité qui entre dans le cadre des manifestations de la première édition du festival pour la paix, le maire de la capitale sud du pays a saisi cette opportunité pour interpeller Mimi Touré, ministre de la justice de revenir sur la disparition tragique de celui que les parents du Fogny appelaient affectueusement Wolonding. « Je voudrais saisir l’opportunité qui m’est offerte pour interpeller madame le ministre de la justice qui fait du gèle faisant de la chasse aux sorcières, je voudrais qu’elle se penche très sérieusement sur le décès de El hadj Mamadou Lamine Badji pour rouvrir le dossier parce que des accusations ont été faites, certains ont pensé que c’étaient des règlements politiques, d’autres ont pensé que c’était le MFDC » a-t-il soutenu avant de l’exhorter à œuvrer pour que les vrais responsables de ce meurtre odieux puissent être identifiés. Selon le président de l’union des centristes du Sénégal (UCS), plusieurs dossiers ont été exhumés pour que justice soit rendue mais le dossier de la mort de Omar Lamine Badji n’a pas été évoqué par les nouvelles autorités. Pour rappel, El hadj Omar Lamine Badji, alors président du conseil régional de Ziguinchor fut Lâchement tué dans la nuit du 30 au 31 décembre 2006 par des éléments fortement armés qui ont fait irruption à son domicile dans son village natal de Sindian aux environs de 21h 30 mn. Plusieurs personnes avaient été appréhendées par la gendarmerie. L’enquête ouverte au lendemain de cet acte qualifié d’ignoble et de barbare par les populations, a permis selon des sources dignes de foi, de mettre la main sur une quinzaine de personnes qui, toutes, auraient joué un rôle actif dans l’assassinat du président du conseil régional de Ziguinchor. Trois d’entre elles, rapporte toujours notre source, ont perdu la vie.

Amady Khalilou Diémé siweul.com

Plus d'informations demain sur leral ( La rédaction )



1.Posté par JAARANKAH le 29/04/2013 23:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ABDOULAYE BALDE MAIRE ZIGUINCHOR, PARLE D'OUMAR L. BADJI.



par Seydou Badji (Articles), lundi 29 avril 2013, 22:31




Monsieur Baldé,

En notre qualité de gardien de la mémoire de feu Oumar Lamine BADJI et de sa pérennisation, jugeons votre sortie en tant que politicien et Maire de Ziguinchor comme une propagande électorale pour votre chapelle en direction de nos frères qui vous ont attendu voilà six ans sur le dossier OLB. Vous l'avez fait à l'occasion du Festival de Sindian à quelque lieu de la tombe de l'illustre disparu, pour vous prononcer de manière officielle sur cette sombre affaire dont vous en avez certainement conscience et que vous devriez vous engouffrer pour donner votre idée et crier votre courroux sur le silence qui entoure la mort d'Oumar.

Nous saluons tout au plus votre courage que vous avez fait montre et nous vous demandons de vous engager à nos côtés pour que la vérité éclate un jour sur cette ténébreuse lâcheté sur la personne de notre grand frère Oumar. Nous trouvons votre sortie tardive, certes, mais elle vaut la peine. Votre opinion compte pour nous, Comité chargé de l'Organisation de l'Anniversaire de feu Oumar Lamine BADJI. Nous vous avons attendu, Baldé! Pour que vous fassiez une déclaration. Vous venez de le faire...et espérons que vous allez vous engager à nos côtés pour la suite de la lutte que nous menions voilà six ans. Nous supposons que c'est sincère en vous quand vous sollicitez l'Etat du Sénégal, à travers son Ministre de la Justice, la réouverture du dossier sur l'assassinat d'Oumar Lamine BADJI (voir propos d'Abdoulaye Baldé édile de Ziguinchor dans l'Observateur du 29 avril 2013 pour juger son degré d'engagement).

Nous restons convaincus que la mort d'OLB est politique et que les politiciens de tout bord doivent nous aider à ce que la lumière soit faite sur cet assassinat.

Grand frère Baldé!

Souviez-vous de ce mois d'avril 2010 quand vous aviez pris langue avec l'une des veuves d'OLB... lors d'un Tournoi de lutte sans frappe organisée à Ziguinchor en la mémoire de celui que nous regrettons. Et vous aviez donné votre contact pour une meilleure coordination sur cette triste affaire. Depuis lors, que d'appels et la suite... Nous estimons que vous avez compris que ce dossier sensible devrait être traité par des hommes épris de justice. Aujourd'hui, que vous semblez nous suivre, nous osons croire à votre degré d'engagement pour nous aider à la réouverture des enquêtes sur le meurtre d'Oumar Lamine BADJI.

Donnons-nous la main dans la main et la vérité éclatera..

Le Coordonnateur

Seydou BADJI

2.Posté par Meissa Teinde Dior le 30/04/2013 08:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

S'il a des informations, qu'il les disent... Ce seait plus responsable de sa part.

3.Posté par karamo le 04/05/2013 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous nous réjouirons que si les responsables de l'assassinat d'Omar Lamine Badji sont connus et traînés en justice. Si Abdoulaye Baldé est sincère dans ses propos, nous le saurons dans la suite qu'il accordera à son appel. Pour le moment je lance un appel à ce nouveau régime à prendre en charge ce dossier et à mettre fin l'impunité au Sénégal.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site


Hebergeur d'image