leral.net | S'informer en temps réel

Abdoulaye Baldé : « Si Alioune Ndao veut la guerre, il l’aura »

Comme la presse l’a déjà écrit, c’est aujourd’hui que Abdoulaye Baldé va faire face au Procureur spécial Alioune Ndao et son Substitut Antoine Diome probablement pour une mise en demeure. Déjà à Ziguinchor, les populations ont sonné la mobilisation des grands jours pour mettre en garde le chef de l’Etat qui, accusent-elles, veut l’étouffer politiquement après sa brillante victoire du 29 juin dernier.


Rédigé par leral.net le Vendredi 11 Juillet 2014 à 09:16 | | 13 commentaire(s)|

Abdoulaye Baldé : « Si Alioune Ndao veut la guerre, il l’aura »
Selon L’As, ce que beaucoup de gens ne savent pas, c’est qu’hier, Abdoulaye Baldé était dans les locaux de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). Selon des sources, il y était en compagnie de son avocat et ami Me Demba Ciré Bathily. Baldé, dit-on, est d’ailleurs tellement persuadé de son innocence qu’il n’a constitué qu’un seul avocat. Hier donc, il a constitué « son » dossier. Pour son entourage, les faits qu’on lui a représentés sont tellement légers qu’il a failli en rire. Déterminé à se battre, il a envoyé le greffier de la Cour auprès du Procureur spécial Alioune Ndao. « Dis à Alioune Ndao que s’il veut la guerre, il l’aura », a-t-il dit au greffier. Si Abdoulaye Baldé en est arrivé à cette extrémité, c’est qu’il a été choqué de ce qu’il a vu. En effet, au-delà du montant d’1,4 milliard de francs Cfa qui a transité dans ses différents comptes bancaires, il y a des infos ahurissantes. Par exemple, sa radio Zig Fm a été évaluée à 550 millions de francs Cfa. Interdit de rire ! Ses maisons ont été toutes surévaluées. L’accusation est même allée jusqu’à écrire que les murs sont en… marbre. Nos confrères indiquent que tous ceux qui sont allés chez lui à Dakar et à Ziguinchor vont certainement pouffer de rire.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image