leral.net | S'informer en temps réel

Abdoulaye Baldé avertit : "Je ne suis pas Karim Wade qui s’est laissé ligoter sans parler"

C’est sur un ton guerrier que le maire de Ziguinchor s’est adressé, hier, à la presse au siège de son parti, quelques heures après sa mise en demeure, pour démonter pièce par pièce les accusations de la Crei qui lui attribue un patrimoine évalué à 5.214.576.667 FCfa.


Rédigé par leral.net le Samedi 12 Juillet 2014 à 10:59 | | 7 commentaire(s)|

Abdoulaye Baldé avertit : "Je ne suis pas Karim Wade qui s’est laissé ligoter sans parler"
"C’est une mascarade, du cinéma. J’ai dit au procureur : "Vous devrez avoir honte aujourdhui d’être à la place que vous occupez'", a dénoncé furieux, Abdoulaye Baldé. Poursuivant ses dénonciations, il explique : "Ils ont fait une confusion en m’attribuant le patrimoine de mon épouse, alors qu’on a signé le régime de biens partagés. Ils ont à chaque fois pris un bien pour le multiplier par 200, le surévaluer. Ils m’ont attribué des enfants qui ne sont pas les miens…". Très en verve, l’ancien commissaire de police à la Dic avertit : "Je ne suis pas mon ami Karim Wade qui s’est laissé ligoter sans parler. Je ne suis pas quelqu’un de passif qui se laisse abattre sans réaction. Je vais parler, parce que si je n’avais pas donné ces chiffres là, ils vont sortir en manipulant la presse pour raconter des contre-vérités", crie-t-il, d’après L’Obs.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image