leral.net | S'informer en temps réel

Abdoulaye Baldé de l’Ucs : « Aliou Sall est victime d'un mauvais procès, la Présidence du l’Uael lui revient de droit »

La démission d’Aliou Sall à la tête de l’Union des Association des Elus Locaux (Uael) continue de faire débat. Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que le président de l’Ams est victime d’un mauvais procès car son élection à la tête de l’Uael est conforme aux textes de celle-ci. Toutefois, le Secrétaire général de l’Ucs ne trouve pas l’utilité et la pertinence de l’Uael.


Rédigé par leral.net le Mercredi 13 Mai 2015 à 13:09 | | 1 commentaire(s)|

Abdoulaye Baldé de l’Ucs : « Aliou Sall est victime d'un mauvais procès, la Présidence du l’Uael lui revient de droit »
Aliou Sall est victime d’un mauvais procès. Tel est l’avis du maire de Ziguinchor. Selon Abdoulaye Baldé, « l’élection de l’Aliou Sall à la tête de l’Union des Associations des Elus locaux (l’Uael) est conforme aux textes de celle-ci ». « Quand on a élu Aliou Sall à la tête de l’Ams, il a été question de revoir les textes. D’après ceux-ci, l’Uael va continuer à fonctionner sur une base paritaire, 25 membres issus de l’Ams et 25 de l’Ads qui vont élire le Président. La présidence doit revenir au président de l’Ams et au président de l’Ads en alternative », a expliqué le maire Abdoulaye Baldé dans un entretien avec La Tribune, en précisant que « Aliou Sall n’a pas été Président parce qu’il est le frère du Président, mais parce qu’il est le Président de l’Ams. J’ai entendu d’autres dire que la volonté du Président, c’est de ne pas cumuler ces fonctions, mais dans ce cas, il faut changer les textes. D’ailleurs, précise-t-il, « les textes disent de façon claire que la présidence est assurée par les deux ordres d’association d’élus locaux (Ams et Ads). Donc, on lui a fait un mauvais procès, mais c’était tout à fait normal en tant que président de l’Ams qu’il préside l’Uael. Toutefois, il pense que cela serait mal venu que ces deux personnalités soient membres de cette assemblée, et que la présidence soit donnée à d’autres personnes.

Par ailleurs, l’ancien ministre de Wade pense que « l’Uael n’a plus d’utilité ». Pour lui, dans la sous-région, il y a ce qu’on appelle le Haut conseil des collectivités locales. "Ailleurs, en France par exemple, il n’y a pas une union d’associations des élus locaux. Il y a par contre l’Association des départements, l’association des régions et l’Association des communes qui fonctionnent de façon autonome. Compte tenu du contexte et de la prédominance de l’Ams, je ne pense pas qu’il est utile et pertinent de mettre en place une autre structure au-dessus de cette association-là. Il faut laisser les deux associations fonctionner et mettre en place une nouvelle structure légère de concertation entre elles, c’est ce qui permettra de faire fonctionner la décentralisation de notre pays, indique-t-il.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image