leral.net | S'informer en temps réel

Abdoulaye Daouda Diallo lave son parti : "La violence n’est pas l’apanage de l’Apr"


Rédigé par leral.net le Lundi 24 Mars 2014 à 09:18 | | 2 commentaire(s)|

Abdoulaye Daouda Diallo lave son parti : "La violence n’est pas l’apanage de l’Apr"
Pour le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, les violences notées ces derniers temps dans l’Alliance pour la République sont inhérentes aux partis politiques au Sénégal. A l’en croire, "cela n’a pas commencé avec l’Apr". "Il y en a eu avec le Parti socialiste. Vous vous souvenez qu’il y en eu au Ps des exécutions avec les cas Demba Diop qui a été exécuté. Au Pds, il y en a eu. Aujourd’hui, c’est nous qui sommes le parti majoritaire. Partout, il y a une concurrence à la limite des aspirations différentes. Nécessairement, il y a ce jeu-là qui s’exerce d’une certaine façon. Hier seulement, on a noté qu'aux HLM, les socialistes étaient en train de se battre. Et je pense que c’est quelque chose qui n’est pas l’apanage de l’Apr", a fait remarquer le ministre de l'Intérieur qui indique tout de même que "ce sont des choses à condamner et des comportements qui sont indignes. Parce que le champ politique, c’est un champ d’idées et de bataille d’opinions. Chacun où il est doit garder cela à l’esprit", a asséné Abdoulaye Daouda Diallo dans un entretien accordé à Walfadjiri.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image