leral.net | S'informer en temps réel

Abdoulaye Diouf Sarr : "Depuis l'indépendance aucun chef d'Etat n'a rejeté l'avis du Conseil constitutionnel"

Abdoulaye Diouf Sarr s'est exprimé, ce matin, en marge de l'atelier de lancement du processus d'actualisation du document de Stratégie nationale de formation des élus locaux et autres acteurs du développement territorial, sur l'actualité politique nationale dominée par le débat sur le référendum du 20 mars prochain. Et c'est pour appeler les citoyens à voter "Oui" au scrutin.


Rédigé par leral.net le Jeudi 25 Février 2016 à 14:59 | | 27 commentaire(s)|

Comme tous les membres du gouvernement, Abdoulaye Diouf Sarr, qui s'inscrit dans la logique de soutenir la décision du Président Macky Sall, appelle les Sénégalais à voter massivement "Oui" lors du référendum du 20 mars prochain. De l'avis du ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l'Aménagement du territoire, la réforme constitutionnelle que le chef de l'Etat soumet au peuple sénégalais traduit son ambition à renforcer la démocratie au Sénégal. "La victoire du Oui au référendum, c'est la victoire de la démocratie et de l'Etat de droit", soutient le responsable de l'Apr.

Selon le maire de Yoff, son leader ne sera pas le premier Président du Sénégal à rejeter l'avis du Conseil constitutionnel. "Depuis l'indépendance, aucun chef d'Etat n'a rejeté l'avis du Conseil constitutionnel", souligne-t-il. Comme pour répondre à l'opposition et à la société civile qui appelle à voter Non, il renseigne que le Président Macky Sall n'a jamais eu l'intention de faire un mandat de 7 ans. "Il ne faut pas qu'on essaie de bluffer les Sénégalais comme si le septennat était une option du Président Macky Sall. Le quinquennat a toujours été le souhait du chef de l'Etat", insiste-t-il.


Saly Saagne
(Stagiaire)






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image