leral.net | S'informer en temps réel

Abdoulaye Diouf Sarr : « Les transferts financiers vers les collectivités territoriales atteindront plus de 43 milliards en 2017 »

Les modes de financement classique ne suffisent plus à garantir un fonctionnement adéquat des organes et services des collectivités territoriales ainsi qu’à booster l’investissement local. C’est du moins, l’avis du ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, Abdoulaye Diouf Sarr qui co-présidait ce lundi 14 octobre, le séminaire consacré au ‘’financement des collectivités territoriales par le marché financier : enjeux, opportunités et perspectives’’.


Rédigé par leral.net le Lundi 14 Novembre 2016 à 23:22 | | 0 commentaire(s)|

Abdoulaye Diouf Sarr qui co-présidait ce lundi 14 octobre le séminaire consacré au ‘’financement des collectivités territoriales par le marché financier : enjeux, opportunités et perspectives’’.
Abdoulaye Diouf Sarr qui co-présidait ce lundi 14 octobre le séminaire consacré au ‘’financement des collectivités territoriales par le marché financier : enjeux, opportunités et perspectives’’.
Prenant part à un séminaire sur le financement des collectivités territoriales par le marché financier, le ministre Abdoulaye Diouf Sarr a constaté que les modes classiques de financement des collectivités territoriales ne suffisent pas à booster l’investissement local.

C’est pourquoi, souligne-t-il : « le Gouvernement a déployé des efforts considérables dans le sens notamment d’améliorer la fiscalité locale et d'accroître les transferts financiers vers les collectivités territoriales. Ces transferts atteindront plus de 43 milliards en 2017 ».

Au demeurant, le ministre Abdoulaye Diouf Sarr invite les collectivités territoriales à miser davantage sur les financements dits innovants, pour mobiliser les ressources nécessaires au développement de nos territoires.

« Il nous faut miser davantage sur les financements dits innovants, pour mobiliser les ressources nécessaires au développement de nos territoires. Le Marché financier, le Partenariat-public privé, l’Emprunt bancaire et les Fonds verts sont des gisements que nos collectivités locales ont faiblement exploré, afin d’apporter des réponses aux difficultés de financement des collectivités territoriales », enregistre Abdoulaye Diouf Sarr.

Toutefois, le ministre reconnait que le recours à ces types de financements innovants ou alternatifs n’est pas chose aisée n’est pas aisé du fait de la lourdeur du dispositif mis en place par l’UEMOA, en termes de réglementation et de régulation, qui impose aux collectivités territoriales de lever des ressources sur le marché financier régional.

Landing DIEDHIOU, Leral.net







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image