leral.net | S'informer en temps réel

Abdoulaye Diouf Sarr à l’inauguration d’infrastructures à Bambilor : "L’Acte III est une véritable révolution pour le développement local"


Rédigé par leral.net le Vendredi 25 Novembre 2016 à 09:04 | | 4 commentaire(s)|


Le Ministre de la Gouvernance locale, Abdoulaye Diouf Sarr a salué Jeudi l’érection d’infrastructures dans la commune de Bambilor sur fonds propres comme pour reconnaître que « l’Acte III est une véritable révolution pour le développement local ».

Dans la perspective d’une compétition territoriale entre les différentes collectivités locales, Bambilor représente selon Diouf Sarr « un exemple à suivre ». Car, il fera noter qu’aussi bien les infrastructures sportives que scolaires pourront produire dans les années à venir, des cadres pouvant intégrer l’élite ».

Conformément aux promesses qu’il avait faites lors du vote du budget de sa commune, le maire de Bambilor s’est aujourd’hui inscrit dans une dynamique de joindre l’acte à la parole. Notamment avec l’inauguration de deux (2) salles de classe dans l’enceinte de l’école « Alioune Sall » du nom du défunt chef de village de Kounoune Ngalap.

Mais, également, les ministres de la Gouvernance locale Abdoulaye Diouf Sarr, celui de la Pêche et de l’économie maritime Oumar Guèye qui ont présidé cette cérémonie, ont procédé à l’inauguration du terrain de basket flambant neuf de la cité Baba Guissé et du marché de Kounoune d’un coût de 21 millions francs CFA.

Selon Ndiagne Diop « les relations qui unissent les 2 ministres sont exemplaires et ce sont eux qui incarnent la vitalité politique de l’APR dans département de Dakar ». C’est pourquoi dans la perspective des joutes législatives de 2017, le maire apériste de Bambilor envisage d’enregistrer « une large victoire grâce au leadership des 2 ministres ». Il a ainsi remercié le président Macky Sall pour « sa vision et son ambitieux programme portant sur le Sénégal émergent ».

Côté social, le maire est revenu sur les actes qu’il a déjà posés au profit des élèves et étudiants en termes de prise en charge pour un montant de 38 millions francs CFA.

Dans le même temps, il a annoncé la construction imminente de l’école de Nguendouf, ce village que les jeunes potaches quittent quotidiennement pour rallier l’établissement scolaire de Wayembam pour étudier. Auparavant la mairie avait mobilisé 85 millions francs CFA pour la construction d’un poste de santé d’une maternité ,d’ un logement de sage femme d’un logement de l’icp et le mur de clocture dans le village de Gorom 2.

Autant dire que la somme des fonds de dotation et de concours qui se chiffre à 46 millions francs CFA au profit de la municipalité de Bambilor est loin de pouvoir couvrir les besoins des populations. En outre, déclare le maire « les jeunes filles de Bambilor qui vont se marier ne vont plus organiser leurs réceptions sur des terrasses ». Avant d’annoncer que « le foyer des jeunes de la commune sera bientôt opérationnel et sera inauguré au plus tard le 31 décembre 2016 ». 






Hebergeur d'image