leral.net | S'informer en temps réel

Abdoulaye Khouma, Cojer Kaolack : "Gackou n'a jamais donné un seul kilo de riz à Guédiawaye"

Fervent défenseur du président de la République, Macky Sall, et de ses grands projets comme le Plan Sénégal Emergent (Pse), le responsable de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) de la Commune de Kaolack, Abdoulaye Khouma est en tournée dans la zone du Saloum depuis quelques jours.


Rédigé par leral.net le Vendredi 19 Juin 2015 à 08:32 | | 5 commentaire(s)|

Abdoulaye Khouma, Cojer Kaolack : "Gackou n'a jamais donné un seul kilo de riz à Guédiawaye"
Convaincu que les détracteurs de son mentor dans les rangs du Grand parti (Gp) et du Parti socialiste (Ps) sont prêts à torpiller le Pse et l’Acte 3 de la décentralisation, le jeune Khouma sillonne, selon Grand Place, les villages du Saloum pour sensibiliser les populations rurales. Accompagné d’un staff très réduit, il a pris part au célèbre Gamou annuel de Djilikhar dédié à feu Serigne Mamoune Niasse, aux côtés du vice-président à l’Assemblée nationale, Moustapha CIssé Lô, et du ministre, Diène Farba Sarr.

S’adressant à la presse en marge de ladite cérémonie religieuse, le jeune «apériste» a attaqué, de manière virulente, El Hadji Malick Gackou et Khalifa Sall. « J’invite le fondateur du Grand parti (Gp) ou Grand promoteur (Gp), à se rendre auprès des populations du monde rural pour les appuyer avec la richesse qu’on lui attribue, au-lieu de se réunir à Dakar, avec quelques amis sélectionnés, dans des hôtels 5 étoiles pour tenter, maladroitement, de décrier le Plan Sénégal Émergent (Pse). Plan conçu par des experts sénégalais, pour les Sénégalais. Des critiques venant de quelqu’un qui n’a jamais donné un seul kilogramme de riz à sa localité, Guédiawaye, pas même un kilo de pain… », a-t-il mentionné dans une déclaration sanctionnant sa tournée à mi-parcours.

Abdoulaye Khouma invite alors, le fondateur du Gp à descendre sur le terrain pour affronter la réalité des masses et jauger l’engouement avec laquelle les populations se sont appropriées le Pse, « au-lieu de s’ériger en défenseur d’une cause qu’il ignore complètement. Parce qu’étant toujours très éloigné des populations qu’il cherche à berner par des phrases et déclarations préfabriquées par des mercenaires recrutés et grassement payés pour la mauvaise cause : saborder l’effort de développement du Sénégal engagé par le chef de l’Etat, son Excellence, Macky Sall ».

Le maire de Dakar, Khalifa Sall en a également pris pour son grade, d'après le journal. En effet, pour M. Khouma, il n’y a pas l’ombre d’un doute, « le maire de Dakar peine à faire face aux engagements qu’il avait pris devant les populations de la capitale » alors que le moment de montrer les premiers résultats est venu. Selon le responsable de la Cojer de Kaolack, « Khalifa Sall, qui sait que ses carottes sont cuites, cherche lamentablement à justifier l’échec de son mandat de trop, en s’acharnant sur l’Acte 3 de la décentralisation ». Pour lui, il n’est pas question de l’arrêter, car, relève-t-il, « le président de la République, Macky Sall, veut le parachever pour qu’il n’y ait plus de fossé entre les populations rurales et urbaines ».






Hebergeur d'image