leral.net | S'informer en temps réel

Abdoulaye Mbaye Pekh condamne la sortie de Wade : "Liñu ko wakh dëk bi yëp la meti"*

Il était là quand Me Abdoulaye Wade s'attaquait à Macky Sall. Et, contrairement à Me Madické Niang et consorts, Abdoulaye Mbaye Pekh a tenté, vainement, de freiner Gorgui, au point de s'attirer les foudres de ce dernier. Dans un entretien accordé à Libération, le célèbre griot du Parti démocratique (Pds) étale son amertume et dit ses vérités même s'il précise qu'il restera toujours fidèle au Pape du Sopi.


Rédigé par leral.net le Jeudi 26 Février 2015 à 09:20 | | 16 commentaire(s)|

Abdoulaye Mbaye Pekh condamne la sortie de Wade : "Liñu ko wakh dëk bi yëp la meti"*
"Je ne serais jamais du côté de celui qui insulte. Je devais arrêter Wade et j'ai tenté de le faire. Parce que je pense qu'avec tout ce qu'il a fait pour le pays, Wade ne doit pas se mettre à un certain niveau. Il ne faut pas qu'il gâche tout ce qu'il a fait à cause de simples paroles (...). Il est temps que les autorités religieuses prennent la parole car, la situation est critique. Je l'ai répété lors d'une émission avec Mansour Mbaye, "ken warul seetaan dëkk bi di takk" (personne ne doit regardez le pays s'enflammer). Trop, c'est trop ! "Kilifeu du wax xamoon naako wayé waxoon naako" (un responsable ne dit jamais je le savais, mais plutôt, je l'avais dit). Donc, il est temps que tout le monde prenne la parole. Je demande à Macky Sall de ne pas user de ses pouvoirs et de ne pas se mettre en colère. "Liñu ko wax dëkk bi yëp la meti" (ce qu'on lui a dit reste en travers de la gorge de tous les Sénégalais). Cela fait mal mais, ce que j'ai fait tout le monde l'a vu. Et les gens m'appellent de partout, depuis ce matin (hier) pour me féliciter de mon attitude. Certes, je suis loyal à Abdoulaye Wade, mais je veux que les gens dialoguent, car, le pays nous appartient tous. Dans tous les cas, je continuerai à jouer mon rôle".






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image