leral.net | S'informer en temps réel

Abdoulaye Sarr : ’’c’est intéressant pour un technicien de retourner à la base’’

Dakar, 5 déc (APS) - L’ancien sélectionneur national, Abdoulaye Sarr, en charge du Stade de Mbour (D1) après le non renouvellement de son contrat en février 2006, a soutenu dans un entretien avec l’APS, qu’il y a un réel ’’intérêt pour tout technicien de revenir’’ quelquefois travailler à la base ’’pour toucher du doigt certaines réalités du terrain’’.


Rédigé par leral.net le Samedi 6 Décembre 2008 à 13:56 | | 0 commentaire(s)|

Abdoulaye Sarr : ’’c’est intéressant pour un technicien de retourner à la base’’
‘’Tout technicien rêve du haut niveau, mais il est aussi important et très formateur de diriger des clubs dans un football qui manque généralement de tout’’, a expliqué le technicien sénégalais dont l’équipe joue dimanche la finale de Coupe nationale contre le Jaraaf de Dakar.

Ancien joueur du Stade de Mbour dont il est devenu l’entraîneur, Abdoulaye Sarr a réussi la prouesse d’amener le club mbourois à la première finale de son histoire depuis sa création en 1960.

Interrogé au sujet des difficultés rencontrées, l’ancien sélectionneur national a reconnu qu’il lui a fallu adapter ses ‘’méthodes de travail’’. ‘’En sélection nationale, tout ou presque est en place, dans des clubs comme Mbour, on doit travailler avec les moyens du bord, sur des terrains sablonneux ou caillouteux’’, a-t-il dit soulignant qu’à ce niveau ‘’il faut savoir s’adapter pour faire passer son message’’.

’’Ca ne passe pas souvent rapidement comme chez les pros mais on y apprend la patience mais aussi l’humilité’’, a-t-il dit non sans relever que son travail a été facilité par l’envie et la soif de connaissance des joueurs.

’’J’avais aussi à mes cotés, souligne-t-il, des techniciens, des administratifs dévoués qui avaient envie que notre projet commun progresse en dépit du manque de moyens’’. ‘’Nous avions mis en place les jalons bien avant ma venue’’, ajoute M. Sarr qui avant de revenir au Stade de Mbour avait conduit les Lions en demi-finale de la CAN 2006.

’’Et cette qualification, si elle est en soit une satisfaction, elle n’est pas un aboutissement parce qu’en finale, on ne retient que ceux qui gagnent’’, a-t-il dit priant toutefois pour que cette première participation en finale de la coupe nationale soit le moment de l’accélération de la mise sur pied d’infrastructures sportives de qualité.

Ainsi à coté ‘’du tourisme et de la pêche’’, Mbour pourra, relève-t-il, ‘’devenir un centre sportif en général et footballistique en particulier’’.



SD/CTN






Hebergeur d'image