leral.net | S'informer en temps réel

Abdoulaye Wade, candidat ou pas ? (Par Cheikh Yérim Seck).

Abdoulaye Wade est-il candidat à la présidentielle de février 2012 ? La réponse à cette question est aujourd’hui beaucoup moins évidente qu’il y a quelques semaines, quand aucun doute n’était permis à ce propos. Beaucoup d’actes récents du chef de l’Etat trahissent une évolution dans sa position. A la veille de s’envoler pour effectuer la « oumra » (« le petit pèlerinage ») à La Mecque, il a confié à un marabout : « Je m’en vais prier pour la stabilité du Sénégal, mais aussi pour que Dieu m’accorde de quitter le pouvoir en sauvegardant ma dignité et celle de mes proches. »


Rédigé par leral.net le Mardi 30 Août 2011 à 13:27 | | 15 commentaire(s)|

Abdoulaye Wade, candidat ou pas ? (Par Cheikh Yérim Seck).
Toute la semaine qui a précédé son départ, le 24 août, pour les Lieux saints de l’Islam, Wade a multiplié les confidences de ce type à des proches. Au point que le bruit se soit répandu dans certains cercles informés et dans les chancelleries étrangères en poste à Dakar qu’il avait définitivement décidé de partir. D’autant que les sorties de ses proches accréditant l’existence d’un plan B se sont multipliées. Après Awa Guèye Kébé, ministre d’Etat auprès du président de la République, c’était au tour du ministre des Affaires étrangères, Madické Niang, de déclarer que Wade est favorable à une candidature de rechange au sein du Parti démocratique sénégalais (PDS), sa formation politique, et qu’il ne peut pas ne pas avoir pensé à un plan B. Un propos à prendre avec d’autant plus de sérieux qu’il émane d’un homme extrêmement proche du chef de l’Etat. Quand Wade s’enrhume, Madické tousse.
Il y a aussi et surtout qu’Abdoulaye Wade est soucieux de ne pas gâcher par une sortie chaotique son bilan – du reste méritoire – à la tête de l’Etat. On peut en effet tout lui reprocher sauf un manque de volonté de marquer l’Histoire. Celui qui se compare à Léopold Sédar Senghor, le prestigieux premier président du Sénégal indépendant, vit avec l’obsession de ne pas sortir du pouvoir moins bien que lui. A fortiori qu’Abdou Diouf, le successeur de Senghor à la tête de l’Etat, dont Wade considère le passage aux affaires comme une parenthèse accidentelle entre deux périodes où le Sénégal a eu un véritable leader.
Mais les moments de lucidité d’Abdoulaye Wade sont épisodiquement balayés par des calculs politiciens qui arrivent à prendre le dessus. Durant les intermèdes où la politique reprend ses droits, Wade multiplie les actes qui établissent la réalité de sa candidature de façon irréfutable.
Ainsi de
sa décision de confier à son fils, Karim Wade, le soin de mobiliser et de gérer les fonds de campagne, de s’occuper de sa communication de candidat et d’organiser l’ouverture à l’extérieur et la mobilisation de soutiens à l’étranger.
Wade n’aurait jamais confié ces tâches à « Karim » s’il ne s’était pas résolu, au moment précis où il le faisait, à y aller. Tout comme il n’aurait pas posé certains gestes pour mettre toutes les chances de son côté en perspective de l’échéance électorale de février 2012. Il a en effet dernièrement reçu un à un nuitamment des patrons de presse emmenés auprès de lui par un de ses hommes de confiance.
Wade ne s’est pas attelé à tenter de reconquérir la presse pour rien. Même si tout ce qui se passe en coulisses incite à être absolument prudent sur sa candidature. Le chef de l’Etat a confié à l’un de ses confidents qu’il a besoin, pour être candidat, de suffisamment de moyens financiers et d’une forme physique qui lui permette de faire une vraie campagne électorale qui va le conduire dans les différentes localités du pays. S’il n’a pas encore l’argent, il peut espérer pouvoir le mobiliser. Quant à la forme physique, elle se fait de plus en plus précaire. Les difficultés rencontrées par Abdoulaye Wade pour faire le tour de la Ka’aba ou les va-et-vient entre Safaa et Marwa, au cours de sa « oumra », sont annonciatrices de l’impossibilité pour lui de trouver les ressources physiques pour une campagne électorale complète et victorieuse.
Le très politique Wade va-t-il tirer les bonnes conclusions de cet état de fait ? Tiendra-t-il compte de l’actuel contexte international hostile à toute forme de confiscation du pouvoir ? En tout état de cause, s’il se prépare au cas où, il peaufine un plan B. Moins péremptoire, il peut se retirer à tout moment du processus en cours.



b[DAKARACTU.COM -
]



1.Posté par waw le 30/08/2011 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très nuancè, un match gagné avant le coup d'envois.

2.Posté par sow le 30/08/2011 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si wade est candidat yaura pas delection-dixit Dansokho -on ne peut pas manger a une table ou on nest pas invitee

3.Posté par waxxet le 30/08/2011 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

wade et le PDS preparent sourang.....

4.Posté par waxxet le 30/08/2011 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

wade et le PDS prepare sourang.....

5.Posté par far le 31/08/2011 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je pense que ce debat ne se pose pas ,d autant plus que wade a mis tout en place pour affronter les elections:il a un directoire de campagne dirige par ndene

6.Posté par far le 31/08/2011 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

wade sera candidat , c est le peuple qui le reclame.on ne s interrege plus sur cette question de la candidature de wade.wade candidat en 2012.le peuple est derriere son president pour sa reelection au premier avec des elections libres et transparentes.

7.Posté par far le 31/08/2011 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pourquoi s interrogez sur la candidature de wade,il faut cesser de semer le doute ou de donner une mauvaise information au peuple.posons des debats interessants,itulitaires pour le peuple;tout le monde sait que wade sera candidat.la question qu on doit se poser est la suivante:est ce que l opposition se presentera en 2012?

8.Posté par far le 31/08/2011 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a vous les journalistes et l opposition wade sera candidat et remportera les elections au premier tour c est une condition sine qua none qui ne merite pas d etre pose.s interregez vous sur la candidature de benno qui est hypothetique.

9.Posté par far le 31/08/2011 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le pays a fait beaucoup de progres grace a wade pour son devouement au developpement et sa vision qui depasse meme le senegal:est ce que cet homme doit laisser a cette opposition nulle ,sans programme ,ni vision le terrain politique ? non, wade le peuple est avec vous pour remporter ces elections de 2012 au premier.

10.Posté par far le 31/08/2011 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

toutes les questions inutiles ont ete soulevees pour nuire ou decourager le peuple qui est wade mais en vain.le peuple est avec wade ,dieu est avec alors les detracteurs ne vous fatiguez pas ce wade sera reelu au premie tour.

11.Posté par far le 31/08/2011 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c est benno qui doit etre attaque ,mis au banc des accuses,ce benno qui depuis des mois n a pu trouver une candidarure unique et finalement il est en lambeau,du tassaro total face a wade qui a une equipe derrire lui et le peuple . c est ca la bonne voie que tout citoyen devra choisir pour le bien etre du senegal.

12.Posté par leuz le 01/09/2011 01:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Yaw doul

13.Posté par BAYE le 01/09/2011 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la candidature de Wade en 2012 n'est plus d'actualité. Parlez-nous de la candidature du BENNO ( unique ou plurielle ? ) .Ce que vous appelez un plan B est un faux débat . L'opposition sénégalaise est-elle prête pour aller aux élections de 2012 ? Pourquoi cette prolifération de candidats indépendants ?

14.Posté par maki le 01/09/2011 13:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

écoutez moi je pense que notre chère nation le sénégal ne compte plus d'homme digne de confiance ou bien de statut valable à nous inspirer confiance pour une élection quelle que soit sa nature franchement c'est malheuerux de voir notre pays parler de milliards de vols de détournements et tjrs les hommes politiques sont au devant de ces scènes

15.Posté par reine le 03/09/2011 23:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sénégalais, sénégalaise l'heure est grave il faut résister ou périr il y a des moments ou l'engagement et à la fois une nécessité et un devoir.
Nous ne nous laisserons jamais imposer le silence on doit tous se battre à la mesure de nos moyens contre ce régime corrompu insensible et incapable d'apporter des solutions à nos problèmes de tous les jours trop 'est trop.
A vos cartes mes frères et sœurs votons utiles il faut les sanctionner c'est le moment

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image