leral.net | S'informer en temps réel

Abdoulaye Wilane tacle Khalifa Sall : « S’il est convaincu que ces gens-là ont fait quelque chose (...), il n’a qu’à le dire à la police »

La situation tendue au Parti socialiste (Ps) s’exacerbe. La réplique à la sortie musclée de Khalifa Sall, dénonçant les convocations tous azimuts de ses proches à la Division des investigations criminelles (Dic), n’a pas tardé. Hier, c’est le porte-parole des socialistes, Abdouaye Wilane, qui est monté au créneau pour descendre le maire de Dakar.


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Juin 2016 à 11:46 | | 4 commentaire(s)|

Abdoulaye Wilane tacle Khalifa Sall : « S’il est convaincu que ces gens-là ont fait quelque chose (...), il n’a qu’à le dire à la police »
Hier, renseigne Le Populaire, au sortir de la réunion du Secrétariat exécutif du Ps, le porte-parole des « verts » a porté une cinglante réplique à Khalifa Sall. « Nous avons porté plainte contre X. Tous les camarades membres du Secrétariat exécutif ont réaffirmé leur volonté et leur besoin de clarification pour situer les responsabilités. Tout le monde demande à ce que l’on sache qui a fait quoi et qui a fait faire quoi. Une plainte contre X n’est pas une plainte orientée, ce n’est pas une partie qui est ciblée », a déclaré le maire de Kaffrine, dans les colonnes du Pop. Répondant à Khalifa Sall, M. Wilane dira : « Alors, dire qu’il y a une plainte contre des jeunes du Parti socialiste, c’est faux, c’est mensonger, c’est malhonnête et ça participe d’une stratégie de diabolisation et de victimisation ». Mais il prévient que cela ne passera pas.

Très remonté contre son camarade, il martèle : « Si Khalifa Sall sait ce que le courage veut dire, en tant que responsable du département de Dakar, en tant que Secrétaire national à la Vie du parti, quand bien même il peut avoir des raisons valables d’être absent du pays. Mais, les instances du parti sont là pour qu’il dise ce qu’il veut dire ». A l'en croire, quand l'édile de la capitale a reçu par courrier électronique la notification de la tenue de la réunion du Sen, il a envoyé un message sympathique pour s'excuser et souhaiter à tout le monde bon Ramadan. Aussi, estime-t-il que autant Khalifa Sall "peut faire ça, autant il pourrait par les moyens, les canaux, s'adresser à son parti". "Maintenant (...), s'il est convaincu que ces gens-là ont fait quelques chose, au point qu'il veut assumer, il n'a qu'à le dire à la police, mais pas à nous. Parce que nous, on n'a pas porté plainte contre Khalifa Sall, on n'a pas porté plainte contre Tanor Dieng, ni contre Abdoulaye Wilane ni contre Serigne Mbaye Thiam. On a porté plainte contre X, nous continuons à faire confiance à la police, au procureur, à leur perspicacité", a dit le porte parole du Ps.

« Force restera à la loi, et les gens répondront de leur forfait. Le Ps n’envisage pas de retirer, de quelque manière que ce soit, une plainte. Nous ne pouvons pas saisir la police et le procureur, et après il y a des gens qui viennent pleurnicher. Cependant que d’autres, au nom de qui ils sont censés faire cela, vitupèrent, font dans le bavardage. Il faut que les uns et les autres arrêtent toutes ces démarches camaradicides », conclut-il.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image