leral.net | S'informer en temps réel

Abou Adolphe Dia devant les enquêteurs de la Dic: "Je persiste à dire que je n'ai remis aucun enregistrement aux avocats de Karim Wade"

Poursuivi pour violation du secret des délibérations, collecte et traitement déloyal de données à caractère personnel, Abou Adolphe Dia, technicien de sono des audiences de la Cour de répression de l'enrichissement illicite ( Crei), a fait l'objet, hier, d'un second retour de parquet. Durant les deux jours de son interrogatoire, il est resté constant sur ses déclarations.


Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Mars 2015 à 09:48 | | 4 commentaire(s)|

Abou Adolphe Dia devant les enquêteurs de la Dic: "Je persiste à dire que je n'ai remis aucun enregistrement aux avocats de Karim Wade"
''Je persiste à dire que je n'ai remis aucun enregistrement aux avocats de Karim Wade, notamment, Me Seydou Diagne. Je suis formel à ce sujet'', a fait savoir Adolphe Dia aux enquêteurs. Pour ce qui est de ses relations avec Karim Wade, il a fait savoir aux policiers enquêteurs qu'"il discute souvent avec Karim Wade dans le box des accusés, mais Karim Wade ne lui a jamais demandé un quelconque service''. Surnommé 'l'ami de Karim", il a précisé n'avoir jamais "échangé de coordonnées téléphoniques avec Karim Wade, encore moins sollicité ou reçu de ce dernier quoi que ce soit'.

Quid des 53 fichiers audio qui auraient été découverts dans son ordinateur ? Abou Adolphe Dia déclare les avoir enregistrés à l'aide de son téléphone portable. Mieux, il révèle avoir commencé à enregistrer depuis la comparution de Bibo Bourgi. Il explique également avoir toujours enregistré les temps forts des audiences de la Crei pour ensuite les réécouter chez lui. Et c'est pour éviter de saturer la mémoire de son téléphone qu'il transférait les sons dans son ordinateur portable. Et, pour ce qui est des débats de délibérations, Abou déclare n'avoir jamais enregistré des délibérations. Mieux, il explique que les rares fois qu'il a accédé à la salle des délibérations, c'était sur la demande du président de la Crei, Henri Grégoire Diop, "sans téléphone portable''. Au sujet de ses communications avec Me Seydou Diagne, Abou Dia dit avoir fait la connaissance de deux avocats de Karim Wade : Mes Seydou Diagne et Demba Ciré Bathily. Mais il a précisé que leurs entretiens téléphoniques et leurs Sms ne se limitaient qu'à des salutations. Il déclare également avoir de bonnes relations avec les avocats de l'Etat comme Me Yérim Thiam''.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image