leral.net | S'informer en temps réel

Abou Lô : “La vérité, c’est que ceux qu’on a parachutés, grâce à la volonté de Farba Ngom, sachant pertinemment qu’ils vont perdre les élections, cherchent un bouc-émissaire pour justifier leur défaite”


Rédigé par leral.net le Samedi 28 Juin 2014 à 04:30 | | 1 commentaire(s)|

Abou Lô : “La vérité, c’est que ceux qu’on a parachutés, grâce à la volonté de Farba Ngom, sachant pertinemment qu’ils vont perdre les élections, cherchent un bouc-émissaire pour justifier leur défaite”
“Je n’ai jamais donné de consigne de vote. Cela fait quelques jours que je ne suis pas allé à Oggo et je me limite toujours à la déclaration publique que j’ai faite, il y a quelques semaines, lors de mon dernier séjour sur place”, a d’abord précisé Abou Lô.

L’ex-Dg de l’Artp : “je n’ai jamais donné de consigne de vote-sanction contre l’Apr”

“La vérité, c’est que ceux qu’on a parachutés, grâce à la volonté de Farba Ngom, savent pertinemment qu’ils vont perdre les élections locales du 29 juin prochain”, dit-il à Actusen.com, au bout du fil. Maintenant, ajoute l’ancien ministre de la Communication, “pour tenter de trouver une excuse, ils cherchent à avoir un bouc-émissaire, histoire de pouvoir justifier leur défaite, dimanche prochain”.

Poursuivant, Abou Lô renchérit : “ces gens-là qui ont été investis et qui sont persuadés de leur défaite, au soir du 29 juin prochain, sont dans une panique générale et généralisée. Mais s’ils s’estiment vraiment majoritaires à Oggo, que mes troupes votaient ou non en faveur de la Coalition “Benno Bokk Yakaar”, la logique voudrait qu’ils puissent sortir victorieux du scrutin de dimanche prochain”.

A l’en croire, c’est préparer l’opinion à une éventuelle défaite de la liste qu’ils dirigent, que ceux qui ont été investis, avec à leur tête Amadou Kâne, ont vite fait d’organiser, hier (Ndlr : jeudi), une conférence de presse, aux fins de se défausser sur mon camp. Mais c’est peine perdue. Car nul ne saurait lui faire porter une quelconque responsabilité, en cas de défaite.

Abou Lô : “je me réfère à cette déclaration-là”

Pour rappel, l’ancien boss de l’Art a, lors de son dernier séjour à Oggo, au lendemain de l’enlèvement du mandataire de BBY, lors du dépôt des listes d’investitures, invité les responsables de l’Apr de la région qui le combattent à savoir raison garder. Au motif que, selon lui, ces derniers ne rendent pas service au Président Sall à Ogo.

Aussi, avait-il profité de cette grande mobilisation, aux allures de meeting, pour réitérer son engagement indéfectible à toujours servir le Président Macky Sall. Cette mission, qu’il considère comme un sacerdoce, n’est mue, dira-t-il, par aucun intérêt crypto-personnel. Il a invité tous les responsables de l’Apr à unir leurs efforts autour de l’essentiel afin de hisser très haut le parti présidentiel dans tous les hameaux et villages de la communauté rurale de Ogo.

Actusen;com






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image