leral.net | S'informer en temps réel

Aboubacry Mbodji, SG de la Raddho : "On nous parle de construction de prisons, mais rien n’a été fait"

La crise des détenus mutés continue d’effrayer la chronique. La sortie du secrétaire général du de la RADHO sur la Rfm, a été l’occasion pour ce dernier de dénoncer les dures conditions des détenus dans les prisons sénégalaises.


Rédigé par leral.net le Samedi 17 Septembre 2016 à 00:24 | | 1 commentaire(s)|

‘’Cette crise a atteint un seuil critique d’autant plus que jusque-là il n’y a pas de solution durable. Ils sont privés de liberté, mais jusque-là, ils continuent de jouir de toutes leurs droits fondamentaux. Tel que l’alimentation, la santé, l’hygiène toutes ces conditions n’étant pas réunies. Cela porte atteinte à la dignité humaine’’, se désole le secrétaire général de la RADHO.

Aboubacry Mbodj enfonce le clou et dénonce ‘’l’heure n’est plus à des promesses. On nous parle de construction de prisons mais rien n’a été fait. On nous parle également de peine alternative jusque-là il n’y a pas une réelle décongestion et la population carcérale augmente d’année en année’’..

De ce fait le constat est là, puisque rappelle –t-il depuis l’indépendance il n’y a jamais eu de construction de prison. Cette image n’est pas reluisante pour le Sénégal qui se considère comme une vitrine de la démocratie.

M .Mbodj indique en ces termes ‘’nous attendons que l’Etat prenne des mesures dans les délais raisonnables pour trouver une solution. Il faudra que les autorités essayent de voir dans quelle mesure aujourd’hui on peut décongestionner et pour cela il y a les longues détentions et les détentions préventives.

i[ "Des personnes détenues pendant 5 voire 10 ans sans être jugées’. Pour éradiquer cela, le secrétaire général de la RADHO préconise que ‘’c’est à ce niveau qu’il faut agir pour qu’au moins on puisse assister à une décongestion des prisons’’.


Khary DIENE leral.net






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image