leral.net | S'informer en temps réel

Absence à la 20e édition du Saint-Louis jazz : manu dibango rompt le silence et accuse

Après les palabres suscitées par son absence à la 20e édition du festival international de jazz de Saint-Louis, le célèbre saxophoniste Manu Dibango vient de rompre le silence. Il estime que ce sont les membres de l’association Saint-Louis qui n’ont pas respecté leurs engagements par rapport aux clauses du contrat qui les liait. Claire Diboa, manager de l’artiste, a saisi notre rédaction pour donner sa version des faits.


Rédigé par leral.net le Vendredi 1 Juin 2012 à 16:28 | | 0 commentaire(s)|

Absence à la 20e édition du Saint-Louis jazz : manu dibango rompt le silence et accuse
Apparemment, ce n’est ni à Mme Rossi de l’Institut français de Saint-Louis accusée par l’association Saint-Louis jazz ni à Manu Dibango qu’il faut imputer la responsabilité de la défection de ce dernier à la 20e édition du festival international de jazz de Saint-Louis ; mais plutôt aux responsables de ladite association eux-mêmes. Du moins, c’est la version donnée par le staff du célèbre saxophoniste par la voix de son manager Claire Diboa qui a saisi notre rédaction pour rétablir la vérité sur cette affaire qui défraie la chronique. Elle a formellement démenti la version donnée par les responsables du festival de jazz qui incriminent Mme Rossi de l’Institut français sur l’absence de Manu Dibango. Claire Diboa a tenu « à démentir formellement l'information », selon laquelle l'annulation du concert de Manu Dibango est due au « non paiement du cachet ».

Selon elle, « les organisateurs cherchent à masquer leur incompétence en jetant le discrédit sur Manu Dibango ». Claire Diboa précise qu’il « faut savoir que c'est à la suite d'une longue série de problèmes d'ordre logistique que cette décision d'annuler le concert a été prise ». Pour preuve, elle explique même que Youssou Ndour, Ministre de la Culture du Sénégal « a téléphoné personnellement à Manu Dibango pour lui présenter des excuses en son nom et au nom du festival ». Sous ce rapport, il est question de « l’incompétence manifeste des dirigeants du festival ». A la suite de ces différents constats, une lettre pour l’annulation était formulée dès le 25 mai au festival. Malheureusement, dit-elle, M. Assane Fall n’avait réagi que le lendemain.

Mieux, Claire Diboa rappelle : « une annulation du concert de la part du directeur du festival avait été formulée oralement il y a une quinzaine de jours, avant de revenir sur ces dires une semaine après, suite à un échange de courriels avec son secrétariat, au sujet d'un article de presse qui nous avait été relayé ». Manu Dibango lui-même s’est prononcé en ces termes selon son manager : « C'est la mort dans l'âme que j'annule mon concert prévu ce soir au Festival de Jazz de St Louis. Beaucoup d'entre vous savent mon attachement pour le Sénégal. Ne pas venir à St Louis est donc un déchirement pour moi. Malheureusement, une série de malentendus sur le plan logistique m'a contraint à cette annulation. Néanmoins, je reste à la disposition de l'équipe dirigeante du festival pour envisager un autre concert à une date ultérieure. Bon festival à tous et à bientôt j'espère ».



Cherif Faye
Source Sudonline.sn
rewmi.com






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image