leral.net | S'informer en temps réel

Absence de Khalifa Sall et ses proches à la réunion de l'école du parti : Les explications de Alioune Ndoye

Pour la deuxième séance de la réunion de l’Ecole du Parti socialiste, qui s’est tenue samedi aux Almadies, Khalifa Sall et ses proches n’ont pas fait le déplacement. Initiateur de l’activité, Alioune Ndoye a évoqué moult raisons pour justifier ces absences, rapporte Le Quotidien.


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Avril 2016 à 10:45 | | 0 commentaire(s)|

Absence de Khalifa Sall et ses proches à la réunion de l'école du parti : Les explications de Alioune Ndoye
A la rentrée solennelle de l’école du Parti socialiste le 9 janvier dernier, des militants socialistes réclamaient la candidature de Khalifa Sall. Pour cette deuxième séance, Alioune Ndoye a convié ses camarades dans la tranquillité de l’hôtel des Almadies. Loin du vacarme de la Maison du parti de Colobane. A 10 h 50, Ousmane Tanor Dieng déclarait l’ouverture de la réunion par le biais d’une allocution, l’absence de Khalifa Sall au présidium sautait aux yeux.
Interpellé, le directeur de l’école du Parti socialiste, qui faisait partie du camp du « Oui », malgré sa proximité avec Khalifa Sall, soutient que la réunion s’adressait aux secrétaires généraux de coordinations et aux responsables de mouvements affiliés. « Le Ps est composé de structures. Il y a eu une rentrée solennelle avec une circulaire qui a formalisé un plan de formation. L’objectif de cette rencontre est de décliner tout ce que nous faisons au niveau de la base. La cible aujourd’hui n’est pas le parti » justifie Alioune Ndoye. Le maire de Dakar Plateau de préciser : « Khalifa Sall est hors du pays depuis des semaines pour des raisons personnelles. Bamba Fall doit être représenté. Barthélemy Dias n’est pas secrétaire général de coordination. Lors du dernier Secrétariat exécutif national tenu le jeudi dernier, il était là. Vous voyez que ce n’est pas forcément là où on veut positionner les choses ».

Sur le référendum du 20 mars dernier, M. Ndoye estime que l’option du Ps de voter « Oui » a été sanctionné positivement par les populations. De plus, l’édile de Plateau n’a pas manqué de jeter une pierre dans le jardin de Khalifa Sall et les autres « nonistes » socialistes en déclarant : « On ne peut pas être dans un parti pour ne pas respecter ses directives. Sinon, mieux vaut ne pas intégrer la loi de la majorité dans un parti ».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image