leral.net | S'informer en temps réel

Absence de taille à l'Assemblée nationale : Me Ousmane Ngom devient député non-inscrit

Une absence de taille a attiré l’attention de plus d’un, hier, à l’Assemblée nationale : celle de l’ancien ministre de l’Intérieur, Me Ousmane Ngom. Mais il avait écrit au président de ladite institution pour lui signifier qu’il devient député non-inscrit.


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Octobre 2015 à 11:06 | | 7 commentaire(s)|

Absence de taille à l'Assemblée nationale : Me Ousmane Ngom devient député non-inscrit
Selon Grand-Place, Me Ousmane Ngom, membre très influent du Pds sous le régime de Wade, a brillé par son absence, hier, même lors du débat sur la problématique du renouvellement des groupes parlementaires. Comme d’habitude, l’ancien ministre de l’Intérieur n’était pas à l’Assemblée nationale. « Me Ousmane Ngom refuse d’être utilisé à l’Hémicycle des députés comme un simple faiseur de roi », rapporte le journal. D’après certains membres de son entourage, il en a, désormais, assez d’être traité et considéré comme un simple ballon de ping-pong, malléable à souhait, pour de simple intérêts personnels. Il a donc écrit au président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, pour lui signifier qu’il devient député non-inscrit.

A en croire ses proches, Ousmane Ngom a juré qu’il ne mettra plus les pieds à l’Hémicycle, en tant que député, tant que son immunité parlementaire ne sera pas restaurée. Parce que, ajoute-t-ils, pour Me Ngom, « c’est une question de dignité, même s’il doit sortir de l’Assemblée, il veut le faire la tête haute, par la grande porte. Et, à l’exception des députés Serigne Mansour Sy Djamil et Mamadou Lamine Diallo, personne, même sa famille libérale n’a protesté contre cette levée d’immunité parlementaire ».

Rappelons que la levée de l’immunité parlementaire des députés Oumar Sarr, Abdoulaye Baldé et Me Ousmane Ngom a été entérinée en janvier 2013.






Hebergeur d'image