leral.net | S'informer en temps réel

Abus de biens sociaux et escroquerie : Comment Coly et Niang ont été floués par le président du Conseil départemental de Mbour

L'ancien international sénégalais, Ferdinand Coly, et Saliou Samb, président du Conseil départemental de Mbour, sont à couteaux tirés. Le premier nommé accuse le second, avec qui ils étaient associé dans une usine de transformations de produit de mer, d'escroquerie et d'abus de biens sociaux et lui réclame la somme d'un milliard FCfa.


Rédigé par leral.net le Jeudi 14 Juillet 2016 à 10:55 | | 6 commentaire(s)|

"J'ai porté plainte pour abus de biens sociaux contre mon coassocié et gérant des sociétés de transformations de produit de mer. En effet, Monsieur Saliou Samb m'avait approché, en 2009, pour invertir dans le secteur et relancer les activités de ses sociétés en faillite, tout en créant une autre société dite "Blue Trade". Les parts sociales de chacun étaient ainsi reparties : 34% pour Saliou Samb, 33% pour Ferdinand Coly et 33 pour Mamadou Niang (ancien international sénégalais de football)", narre Ferdinand Coly dans les colonnes de L'Observateur.

Pour la relance des activités, Mamadou Niang remet une importante somme (500 mille euros) et Ferdinand Coly se porte garant à hauteur de 597 millions FCfa (cogérant avec Saliou Samb) auprès d'une banque (Ecobank). "Toutefois, cette société, qui fonctionnait avec des bénéfices virés dans un compte bancaire, a connu, par la suite, des difficultés du fait de la gestion gabégique et désastreuse de M. Saliou Samb qui nous a jamais fourni la moindre information. En effet, nous avons d'abord remarqué que les bénéficies étaient virés à une banque (Diamond Bank), autre que celui qui a été initialement retenu (Ecobank). Cela, à notre insu et qu'ensuite, certains clients sont toujours en attente de leur produits, alors qu'ils ont déjà payé leur argent, 'plus de' 200 millions FCfa, depuis des années et dont la destination est, à ce jour, inconnue. "Cet argent n'est ni sur les comptes ni dans le stock. Mieux encore, M. Samb s'est permis de céder la machine à glace de ladite société à son frère, à notre insu, à 70 millions FCfa", explique l'ancien défenseur sénégalais. Bien qu'ayant raison, (selon ses dires), Ferdiand Coly révèle avoir rencontré le ministre de la justice et le directeur de cabinet du Président, Me Oumlar Youm, pour régler le problème à l'amiable, mais le sieur Samb, "a continué à nous mentir et à gagner du temps".

Interpellé, l'accusé Saliou Samb a confirmé la plainte de Ferdinand Coly non sans livrer sa part de vérité. "Il a porté plainte et j'ai donné toutes les preuves à la Justice. Il a formulé une demande" d'audit dont le résultat m'est favorable. Il sait bien qu'il n'y a pas de problème d'escroquerie, c'est un business qui n'a pas marché. Il a même suggéré à Mamadou Niang de demander son argent. Mais c'est une entreprise. Qu'on me laisse le temps de travailler et rembourser l'argent. J'accepte, sur le plan moral de prendre cette charge. Mais, il (Ferdinand Coly) a promis d'utiliser les médias pour salir mon nom".






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image