leral.net | S'informer en temps réel

Abus de confiance : L’émigré M. Diallo détourne les 12.000 euros de Dieynaba Sy pour épouser une femme au Sénégal

Un compatriote vivant dans la capitale française a été jugé ce jour par le Tribunal des flagrants délits de Dakar. M. Diallo est poursuivi par D. Sy qui lui reproche d’avoir fait main basse sur ses 12.000 euros (environ 8 millions de francs Cfa). Face aux juges, le prévenu a tenté d’expliquer son acte. Il a été condamné à 1 mois ferme et à payer la somme de 10 millions à la partie civile.


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Octobre 2016 à 23:24 | | 0 commentaire(s)|

Décidément, les choses ne marchent plus de l’autre côté de l’Atlantique comme au beau vieux temps. En effet, des émigrés qui détournent de l’argent pour venir faire la fête au Sénégal, on en voit pas tous les jours. C’est pourtant ce qu’a fait le sieur M. Diallo. Ce compatriote, né 1978, s’est en effet présenté devant la barre du Tribunal de Dakar, poursuivi par une autre compatriote vivant au pays de Marianne.

«Nous vivions ensemble en France avec M. Diallo. Mon mari et moi l’avons beaucoup soutenu. Je lui ai même confié la vente d’une voiture dans le passé et ça c’était bien passé. Il y a quelque temps, Diallo m’avait emprunté 2500 euros (environ 1.500.000 francs Cfa) et avait promis de me payer dans quelques jours. Quelques semaines après, j’ai appris qu’il est revenu au Sénégal et qu’il avait épousé une nouvelle femme. Quand je l’ai appelé pour des explications, il a promis de me payer dès son retour à Paris. Par la suite, je l’ai joint pour lui demander de m’acheter des ustensiles pour la restauration parce que je voulais investir ce créneau une fois au Sénégal. Peu de temps après, je lui ai demandé de chercher une nouvelle voiture puisque la mienne était en panne. Pour cela, j’ai demandé à ma sœur qui vit au Sénégal de lui remettre 9.500 euros (un peu plus de 6 millions de francs Cfa). Quand je suis revenue au Sénégal, je n’ai trouvé ni le matériel pour le restaurant, ni la voiture. C’est ainsi que j’ai saisi la justice», a expliqué la dame D. Sy.

Interpellé à son tour, le prévenu Diallo a conforté la version de la partie civile mais selon lui il ne lui doit que la somme de 9.500 euros. Après que le procureur de la république a demandé à ce que la loi soit appliquée, l’avocat de la défense a demandé au tribunal de faire une application bienveillante de la loi pénale.

À signaler que la famille du prévenu, par le biais de leur avocat, a présenté la somme de 2 millions en guise d’avance. Mais la partie civile a rejeté l’argent demandant au tribunal de faire son travail.

Au terme de l’affaire, les juges ont condamné M. Diallo à 1 mois de prison ferme et à payer la somme de 10 millions à Dieynaba Diallo.

Sidy Djimby NDAO (Jotay.net)






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image