leral.net | S'informer en temps réel

Abus de confiance : Un homme vole 10 millions à son patron pour épouser sa fiancée


Rédigé par leral.net le Jeudi 6 Août 2015 à 11:25 | | 4 commentaire(s)|

Abus de confiance : Un homme vole 10 millions à son patron pour épouser sa fiancée
C'est en voulant faire plaisir à sa fiancée qu'Ibrahima Coly a volé la somme de 10 millions de francs Cfa à son patron. En effet, le sieur Coly mené à la faillite le magasin de mèches que lui a confié Khadim Touré, la victime. Ce dernier a déclaré devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar : "Ibrahima Coly était mon employé, je lui ai confié la gestion de la boutique. C'est à la suite d'un inventaire qu'on faisait que j'ai découvert un grand manquant d'une valeur de 10 millions de francs Cfa". Revenant sur ses liens avec le prévenu, M. Touré dira que c'est lui qui l'a accueilli quand il venait fraîchement d'arriver du village et que ce dernier ne manquait de rien, indiquant qu'il a été comme un père pour lui.

Devant la barre, le mis en cause a nié les faits qui lui sont reprochés mais a toutefois reconnu avoir soutiré la somme de 750 mille du coffre de son employeur pour, dit-il, faire plaisir à sa dulcinée à qui il a acheté un portable de luxe et donné la dot pour leur mariage qu'ils comptaient fêter les jours à venir.

Dans son réquisitoire, le procureur de la République a requis 6 mois ferme pour le délit d'abus de confiance en jugeant que les faits sont constants.

Quant à la partie civile, Le Populaire renseigne qu'elle réclame la somme de 15 millions pour dommages et intérêts. Me Ndiaye déclare que, depuis que cette somme a été détournée, le plaignant est totalement tombée en faillite car le magasin effectuait des recettes de presque 5 millions par semaine, ce qui n'est plus le cas.

La défense, pour sa part, estime que son client n'a rien fait, donc le délit d'abus de confiance n'existe pas dans ce dossier et que seul le délit de vol est établi.

Au finish, le tribunal a condamné Ibrahima Coly à une peine de 3 mois ferme et à payer 2 millions en guise de dommages et intérêts.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image