leral.net | S'informer en temps réel

Accélération du Pse et consolidation de BBY: Macky envoie son Pm au charbon.

Le président de la République, Macky Sall, confie une tâche difficile à son Premier ministre. En effet, des objectifs sont fixés à Mahammad Boun Abdallah Dionne, afin de lui permettre de terminer son mandat dans la sérénité, et même de renchérir en… 2019.


Rédigé par leral.net le Mercredi 18 Novembre 2015 à 11:17 | | 21 commentaire(s)|

Le président de la République, Macky Sall, ne lésine pas sur les moyens pour acquérir un nouveau mandat et terminer celui en cours dans la sérénité. C’est dans ce sens qu’il a envoyé son Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, pour qu’il lui facilite la tâche.

Mais, pour atteindre son but qui, selon nos confrères de l’Observateur, est de se maintenir au pouvoir jusqu’en 2019, le Président Sall est conscient qu’il lui faut l’aval du peuple sénégalais qui doit voter «non» lors du référendum qu’il envisage de tenir en 2016. Et selon le journal, ce n’est pas encore acquis.

Le peuple, à qui revient le dernier mot, doit trouver dans la politique du régime en place de quoi l’inciter à vouloir le maintenir jusqu’en 2019. Mais, le bémol c’est que jusqu’à présent, «il ne s’est pas encore totalement approprié le Plan Sénégal émergent», car n’ayant pas vu des retombées palpables découlant de ce programme.

L’autre facteur sur lequel Abdallah Dionne est attendu par son mentor, c’est de parvenir à consolider sa coalition Benno Bokk Yaakaar pour qu’elle empêche les velléités de certains des membres des partis la composant à vouloir se présenter contre lui lors des prochaines échéances électorales. Et l’interlocuteur de nos confrères pense que ce travail a déjà commencé car les chefs de file de BBY «travaillent bel et bien sur cette éventualité, afin que les problèmes de la candidature des alliés au sein de leurs formations politiques respectives, soient temporairement différées, au moins jusqu’à l’horizon 2018».

L’autre point sur lequel le Premier ministre a déjà donné le ton, c’est l’obligation de résultat pour ceux qui sont chargés de piloter les grands projets du chef de l’Etat. Et son discours du 11 novembre dernier, en marge en marge de la réunion interministérielle consacrée pour l’essentielle à la mise en œuvre du Pôle urbain de Diamniadio l’indique. Il avait rappelé, à cette occasion, la nécessité pour ses interlocuteurs à présenter des résultats.

PressAfrik

Accélération du Pse et consolidation de BBY: Macky envoie son Pm au charbon.






Hebergeur d'image