leral.net | S'informer en temps réel

Accés à l'eau et à l'assainissement: l'ONU juge le Sénégal plus "bavard" qu'entreprenant

L'Etat du Sénégal n'a pas encore investie de façon adéquate dans le secteur de l'assainissement. Au lieu d'une priorité budgétaire, l'Etat en a plutôt fait une priorité verbale. l'alerte est de l'organisation des nations unies (ONU ) qui déplore une telle situation.


Rédigé par leral.net le Mardi 22 Novembre 2011 à 08:47 | | 0 commentaire(s)|

Accés à l'eau et à l'assainissement: l'ONU juge le Sénégal plus "bavard" qu'entreprenant
Le gouvernement du Sénégal a affirmé à plusieurs reprises que l'assainissement est une priorité. Cependant, cela n'a pas été le cas en terme d'allocation budgétaire suffisante", déplore d'emblée Catarine de Albuquerque, la rapporteuse spéciale des nations unies pour le droit à l'eau et à l'assainissement. Après une mission de 7jours au Sénégal ( 14 au 21 novembre), la rapporteuse juge le Sénégal comme un pays qui ne respecte pas les droits liés à l'eau et à l'assainissement. " Il est impératif de traduire les mots en action. Sans une enveloppe budgétaire suffisante et constante à ce secteur, un pourcentage significatifs des sénégalais restera condamné à des situation de vie malsaines, les privant ainsi de plusieurs droits fondamentaux", explique t-elle.






Hebergeur d'image