leral.net | S'informer en temps réel

Accord bilatéral : Le Sénégal et le Brésil tablent sur 50 milliards de francs Cfa pour le développement de l'aquaculture dans le nord du pays

L'Agence nationale de l'aquaculture (Ana) a co-signé ce matin, à Dakar, un accord de financement de l'ordre de cinquante milliards de francs Cfa, avec une entreprise brésilienne, pour développer l'aquaculture au nord du Sénégal.


Rédigé par leral.net le Mercredi 2 Septembre 2015 à 14:47 | | 16 commentaire(s)|

La visite d'investisseurs venus du Brésil au Sénégal pour répondre à l'invitation du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur, Mankeur Ndiaye, pourrait aboutir à d'énormes accords de coopération entre les deux pays à la fin du forum économique qui a commencé, aujourd'hui, à Dakar. D'ailleurs, le ministre de la Pêche et de l'Economie maritime, Oumar Guèye, vient d'annoncer une coopération entre le Sénégal et le Brésil dans le domaine de l'aquaculture. "Ce projet doit se dérouler au nord du Sénégal et concerne un financement de l'ordre de 50 milliards de francs Cfa", informe le ministre qui précise que ce projet bilatéral sur l'aquaculture concerne "la culture des crevettes".

Selon Oumar Guèye, "le président de la République, Macky Sall, a décidé de faire en sorte que l'aquaculture occupe une place importante dans notre économie dans le secteur de la pêche", explique-t-il avant d'ajouter : "Comme vous le savez également, à l'heure actuelle, à travers le monde, un poisson sur deux est d'origine aquacole. Et la Fao prévoit que, dans les années 2030, deux poissons sur trois soient d'origines aquacoles", indique le ministre pour montrer la "place importante" de l'aquaculture qui est "un passage obligé pour le développement de notre Pêche".

Il promet d'apporter un suivi par le biais de l'Ana et l'entreprise brésilienne sur ce projet fournisseur d'emploi. "Ce sera un investissement important avec la création de milliers d'emplois pour le développement de l'aquaculture dans la région nord du Sénégal", souligne le ministre Oumar Guèye.

Oumar Dembélé (stagiaire)






Hebergeur d'image