leral.net | S'informer en temps réel

Accoutrement sexy, cheveux naturels, faux cils, fausses hanches, pathial : ces faits et gestes qui attirent « Djiné Maïmouna » chez les filles…

Le phénomène « Djiné Maïmouna » a créé de chaudes troubles dans les établissements scolaires. La chose qui étonne le plus est que les jeunes filles semble être sa cible. Pourquoi « Djiné Maïmouna » s’attaque-t-elle aux filles plutôt qu’aux hommes. Qu’est ce qui l’attire chez filles ? Comment se prémunir ? Réponse par le marabout tradi-praticien Serigne Lamine Bara Fall.


Rédigé par leral.net le Mardi 10 Juillet 2012 à 21:39 | | 0 commentaire(s)|

Accoutrement sexy, cheveux naturels, faux cils, fausses hanches, pathial : ces faits et gestes qui attirent « Djiné Maïmouna » chez les filles…
Le phénomène « Djiné Maïmouna » a créé de chaudes troubles dans les établissements scolaires. La chose qui étonne le plus est que les jeunes filles semble être sa cible. Pourquoi « Djiné Maïmouna » s’attaque-t-elle aux filles plutôt qu’aux hommes. Qu’est ce qui l’attire chez filles ? Comment se prémunir ? Réponse par le marabout tradi-praticien Serigne Lamine Bara Fall.

Est-ce que le phénomène « Djiné Maïmouna » existe ?

L’histoire de « Djiné Maïmouna » est une chose bien réelle. Je conforme que c’est un phénomène qui existe dans la société sénégalaise. Les « rap », « seytané », les mauvais esprits, les personnes maléfiques et « djiné » (NDLR : djinn), existent. Et le coran reconnait les djinns. « Djiné Maïmouna », vit parmi les êtres vivants. Il y a des djinns qui s’appellent Maïmouna et il y a des autres djinns qui ont d’autres noms. Nous connaissons tous les noms des « rap » (NDLR : êtres invisibles), celui de Yoff, de Ouakam, celui de Rufisque, de Saint Louis. Dans toutes les régions, il y a des « rap ».

Il y a un être maléfique qui suit actuellement les élèves, c’est « Djiné Maïmouna » parce que chaque être maléfique choisit sa cible. Il y a des êtres maléfiques qui poursuivent des jeunes filles, il y a ceux qui suivent des « driankés » et d’autres qui n’ont d’yeux que des femmes mariées. Il y a des « djinns » qui suivent les garçons qui font du « check Down », il y a aussi des « djinns » qui poursuivent les prostituées.

Qu’est-ce qui attire « Djiné Maïmouna » sur les filles ?

L’attirance que « Djiné Maïmouna » a sur les filles, c’est leur accoutrement indécent. Les jeunes filles s’habillent de manière vulgaire. Maintenant les filles s’habillent comme elles veulent et tout le temps, elles sont dans les boîtes de nuit. Les « djinns » aiment les boîtes de nuit. Et « Djiné Maïmouna », possède les filles par jalousie. Elle a des filles qu’elle cible, soit par leur accoutrement.

« Djiné Maïmouna », ce qui l’attire, c’est l’accoutrement très sexy des jeunes filles surtout les cheveux naturels qui coûtent 300 000 F CFA qu’elles mettent sur leur tête. Elles posent des cilles, des ongles, elles portent des « joumbax out », elles augmentent des hanches, elles font du « pathial ». Avec tout cela, les filles exhibent leur corps.

Quand les djinns voient les filles dans ces espèces de modes qui les métamorphosent, ils croient qu’ils ont affaire à leur proche.

Les greffages teintés de toutes couleurs, les perruques, les cheveux naturels, quand les « djinns » voient une fille dans ces accoutrements-là, ils vont te suivre.

Les cheveux naturels que les filles mettent sur leur tête, attirent les êtres maléfiques. Toutes ces choses-là, attirent leur attention.

Je conseille aux parents de ne pas laisser les enfants partir très tôt à l’école où ils seront les premiers dans l’établissement. C’est durant les moments de solitude que les êtres maléfiques viennent.

Il faut que les enfants rentrent à la maison après les classes au lieu de rester là-bas pour réviser. Les êtres maléfiques aiment les établissements scolaires. Il faut aussi que les enfants s’abstiennent de marcher à des heures comme 14 hures, 15 heures, 18 heures 30, 19 heures, ce sont les moments préférés des êtres maléfiques.

Il en est de même pour 3h du matin.

Comment peut-on soigner une personne possédée par « Djiné Maïmouna » ?

C’est le Coran qui constitue la base de mes remèdes. Tout le monde est unanime que le Coran chasse les êtres maléfiques, les « rap ». Le Coran détruit ces êtres maléfiques-là. Ce qui différencie les « rap » des autres, ils pénètrent l’intérieur de la personne. Les autres êtres maléfiques comme les « deum », ils emportent une partie des êtres humains tandis que les « rap », ils pénètrent dans l’être humain. Ils envoûtent l’être humain, ils l’habitent. Ils changent le comportement de l’être l’humain. Le seul remède, c’est le Coran. On récite des prières dans les oreilles de la malade. Quand un enfant est possédé, il s’évanouit, ouvre grandement les yeux et ne peut plus rester. Et si on ne fait pas une intervention rapide, l’enfant peut mourir. En tombant, l’enfant possédé, peut sortir avec une paralysie. Si l’enfant tombe par la nuque, il peut avoir des fuites de mémoire.

Une personne ne peut pas voir un « djinn » à l’œil nu. La lumière qui accompagne les « djinns », elle est différente de celle qui accompagne les hommes. L’homme est conçu par Dieu à partir de l’argile mais les « djinns » sont conçus à partir du feu.

Quand un « djinn » a une intention de faire du mal, il vient avec un visage très grave. C’est pour cela les filles s’évanouissent et sont traumatisées.

Ce phénomène des êtres maléfiques, est devenu un problème de société car il ya des êtres qui font que les garçons ne se marient plus, les femmes idem.

Comment se mettre à l’abri de Djiné Maïmouna ?

Il avait un « rap » qu’on appelait « Djiné Maïmouna », elle vivait à Dakar. Son mari s’appelait : « Reukeul Mbama Reukeu », il ciblait les gens qui sortaient la nuit. Quand il rencontrait une personne, il lui demandait de lui frapper ou il la frappe. Quand la personne le frappe, elle meurt et quand il frappe la personne, cette dernière décède aussi. Paraît-il d’après l’histoire, c’est une femme qui s’appelait Maïmouna qui l’avait causé des difficultés. Maintenant, il est en train de chercher cette femme, c’est la raison pour laquelle, elle s’en prend aux femmes. Le « djinn » cible les personnes qui s’appellent Maïmouna, Seynabou.

Parlez-nous de la crise d’épilepsie avec ses causes ?

La crise d’épilepsie, est une affaire de « rap ». La personne tombe de temps en temps en bavant. Ce sont des troubles psychiques. Cela pourrait être des tumeurs sur la tête. Le plus souvent, c’est le « rap » mais la médecine moderne n’accepte pas cette thèse.

La personne atteinte de crise d’épilepsie, peut tomber en bavant ou en pissant et elle a le corps raide tandis que celle qui est possédée par Djinné Maïmouna qui tombe en transe en ouvrant grandement les yeux et elle s’évanouit. L’épilepsie est contagieuse alors Djiné Maïmouna ne l’est pas.

Je peux soigner Djiné Maïmouna et je ferai de telles sortes que la personne ne va plus le voir. Je me base sur le Coran pour soigner ces personnes qui sont possédées par Djiné Maïmouna.

Il faut que les filles s’habillent correctement et évitent de marcher certaines heures.



SOURCE:laminebarafall.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image