Leral.net | S'informer en temps réel



Accusant Wade de soutenir Dadis Camara : Des Guinéens manifestent devant l’ambassade du Sénégal à Paris

Rédigé par Alio Informatique le 23 Septembre 2009 à 17:19 | Lu 640 fois

C’est en prélude à la grande manif de samedi prochain dans les rues de la capitale française que des ressortissants de la Guinée Conakry vont assiéger ce mercredi la bâtisse diplomatique du Sénégal à Paris. Le but est de mettre pression sur Wade afin qu'il arrête de soutenir le président putschiste guinéen.


Accusant Wade de soutenir Dadis Camara : Des Guinéens manifestent devant l’ambassade du Sénégal à Paris
(Correspondant permanent à Paris) - Des Guinéens établis à Paris et regroupés dans le ‘Mouvement Dadis doit quitter’ vont manifester ce mercredi 23 septembre aux environs de 12 heures devant l'ambassade du Sénégal à Paris. L'objectif de cette manifestation est de protester contre l'immixtion supposée du président sénégalais, Abdoulaye Wade, dans les affaires intérieures de la Guinée Conakry. Les compatriotes du Capitaine Moussa Dadis Camara veulent dénoncer ‘le soutien du président de la République, Abdoulaye Wade, au président putschiste Dadis Camara’, souligne-t-on.

Les protestataires soupçonnent le chef de l'Etat sénégalais d’être derrière la volonté du nouvel homme fort de la Guinée de se porter candidat à l’élection présidentielle de janvier 2010. Alors que Dadis Camara avait promis, au soir de son coup d'Etat, de ne pas briguer, comme ses collègues putschistes, la station suprême de son pays. Mais depuis, quelque temps, le chef de la junte militaire a changé de position, donnant comme prétexte l'exemple mauritanien où le président putschiste s'est présenté aux élections et les a gagnées, après avoir démissionné de ses fonctions. Mais certains observateurs accusent Dadis Camara d'avoir goûté aux délices du pouvoir pour ne plus vouloir le quitter.

Voulant calmer ses détracteurs, le président Wade avait produit un communiqué où il expliquait qu'il n'a jamais varié dans sa position ; celle de dire à Dadis Camara de respecter sa promesse de ne pas se présenter à la prochaine élection présidentielle. Dans son communiqué, Wade avait lancé un appel à la communauté internationale pour sortir Dadis Camara du ‘guêpier’ dans lequel il s'est enfermé. C'est-à-dire qu’il est pris en otage par des militaires et une partie de l'opinion publique guinéenne. Mais apparemment, ce message du président Wade, n'a pas été entendu puisque des Guinéens vont assiéger aujourd'hui la bâtisse diplomatique du Sénégal à Paris. Une manifestation qui sera le prélude d'une autre plus grande qui aura lieu, celle-là, samedi prochain, dans les rues de Paris, annoncent nos sources.

Selon les organisateurs, il s'agit de mettre pression sur Wade afin qu'il arrête de soutenir le président putschiste guinéen et sur Dadis Camara lui-même pour l'amener à renoncer à se présenter à l’élection présidentielle de janvier prochain.

Moustapha BARRY