leral.net | S'informer en temps réel

Accusations sur le Cnbs : Les vérités de Serigne Mboup à Baba Tandian

Serigne Mboup a saisi l'occasion d’un point de presse qu’il animait pour répondre à Baba Tandian. Ce dernier disait ne pas reconnaître les textes du Cnbs qui n’est même pas une fédération. Il a apporté des éléments de preuve pour démonter les accusations de ce dernier.


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Juin 2015 à 11:31 | | 0 commentaire(s)|

Accusations sur le Cnbs : Les vérités de Serigne Mboup à Baba Tandian
Le président du Comité de normalisation du basket-ball sénégalais (Cnbs), Serigne Mboup, a tenu à répondre aux allégations de Baba Tandian qui avait affirmé que les textes dudit comité n’étaient pas fiables. M. Mboup s’est voulu clair : « On n’a jamais ciblé de personne. Quand ces textes ont été adoptés, nous les avons communiqués dans un même e-mail à la Fiba et au ministère. C’est pour enlever les contrevérités qui disent qu’on a eu plusieurs versions. Il faut être clair, les premières versions ne pouvaient pas être les mêmes que la version finale. Mais, c’est une seule version des textes qu’on a envoyé à la Fiba et au ministère. Les réponses de la Fiba, qui ont été envoyées au ministère, l’on également été sur un seul et unique mail. Après, on est allé à l’assemblée adoptive extraordinaire le 12 juin. S’il dit que les textes ne sont pas bons et qu’il prétend avoir la majorité, il fallait alors rejeter le texte au vote. Mais, constat, le oui l’a emporté avec 68% des clubs », a-t-il indiqué dans le journal La Tribune.

Serigne Mboup a également donné des précisions sur le Cnbs décrié par Baba Tandian et son avocat Me E l Hadj Diouf. « Dire que nous ne sommes pas une fédération, franchement, c’est ridicule. Quand on s’attèle un avocat, la première des choses c’est de lire les textes. Nous avons répondu par l’article de l’arrêté du ministre des Sports du 21 novembre 2013 portant sur la création du Cnbs qui dit qu’on a toutes les prérogatives des Fédérations sportives délégataires de pouvoir. Nous avons, en outre, la mission de convoquer l’Ag avant le 30 novembre 2015. La Fiba nous a donné la mission de réorganiser la Fédération et la tenue d’élections supervisées par la Fiba même, l’adoptions de nouveaux textes conforme à la grande instance. Dire qu’on est dans l’inégalité, c’est élémentaire », s'est-il offusqué.






Hebergeur d'image