leral.net | S'informer en temps réel

Accusé d'enrichissement par Me Wade à Petro-Tim Sénégal , Aliou Sall précise

Dans la presse de ce mercredi 22 octobre 2014, l’ancien Chef de l’Etat, par ailleurs, Secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds) animant, hier, une réunion du Comité directeur de son parti a accusé, dans un site : «(…) le Président Macky Sall d’avoir accordé un permis de recherche et d’exploitation de pétrole à son frère, Aliou Sall, via Petro-Tim, qui l’a sous-traité à une autre entreprise», avant de poursuivre en ces termes, «le Pds va porter plainte contre l’Etat pour ces deux dossiers, d’autant plus que, souligne t-il, le pétrole ne devra pas enrichir une famille». Il a également ajouté dans un autre journal : «Quand on a découvert le pétrole, le frère de Macky Sall, Aliou Sall a monté une société avec Franck Timis pour exploiter le pétrole. Mais ce qui est injuste, c’est que si le frère de Macky Sall exploite le pétrole, Franck TIMIS aura les 60% des actions, 40% des actions pour Aliou Sall et l’Etat ne gagnera que 10%. (…) Macky Sall est mêlé dans l’exploitation du pétrole à Saint-Louis. J’ai été président pendant 12 ans, mais je n’ai jamais fait ça pour mon frère ou pour mes amis».


Rédigé par leral.net le Mercredi 22 Octobre 2014 à 23:42 | | 41 commentaire(s)|

Accusé d'enrichissement par Me Wade à Petro-Tim Sénégal , Aliou Sall précise
Ces propos me fondent à apporter les précisions suivantes :

1). Je suis salarié de la Société PETROTIM avec les fonctions d’Administrateur général, cependant, je n’en suis point actionnaire. Je ne suis, d’ailleurs, actionnaire d’aucune société liée à M. Franck TIMIS.

2). Les contrats évoqués par l’ancien Président de la République concernent l’octroi de deux blocs offshore : Saint-Louis offshore profond et Cayar Offshore profond. Ces contrats ont été signés pour le compte de la République du Sénégal, par M. Karim WADE, Ministre de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie, à la date du 17 janvier 2012. Par ailleurs, ce même document a été approuvé par le Président Abdoulaye WADE, qui y a opposé sa signature à la même date. Mais mon respect pour l’Etat ne me permet pas de publier le document.

3). L’ancien Président de la République aurait aussi évoqué un contrat de 200 milliards de francs Cfa entre l’Etat du Sénégal et la société PETROTIM. Il n’en est rien. L’auteur confond certainement, l’engagement de la société COSMOS ENERGIE, détentrice désormais de 60% des actifs des deux blocs sus-évoqués, qui s’engage, conformément aux termes du contrat susmentionné, à accomplir des travaux de recherche évalués à hauteur de 200 milliards de francs Cfa.

Aliou SALL, Administrateur général de PETROTIM






Hebergeur d'image