leral.net | S'informer en temps réel

Accusé de détournement, le caissier de la Fastef risque 2 ans de prison ferme

Le Procureur Ramatoulaye Ndiaye a demandé hier la condamnation à une peine de 2 ans ferme de Oumar Dia. Ce dernier, caissier de la Fastef, est accusé de détournement portant sur une somme de plus de 8 millions de FCfa.


Rédigé par leral.net le Mercredi 8 Mai 2013 à 11:37 | | 0 commentaire(s)|

Accusé de détournement, le caissier de la Fastef risque 2 ans de prison ferme
Dans les prochains jours, les juges du Tribunal correctionnel de Dakar devront dire si l’incendie du bureau du sieur Dia était un accident où si ce dernier tentait de couvrir le détournement qu’il avait commis sur les tickets de restauration, comme l’a dit l’agent judiciaire de l’Etat, lors de sa plaidoirie. Devant les éléments de la police de Point E, Oumar Dia avait avoué avoir détourné les 2,225 millions de FCfa. "Je n’ai détourné que 2 millions, les 8 millions qui restent représentent les 60 000 tickets qui ont été consumés par le feu provoqué par un court circuit", rapporte L’Observateur.

Le parquet, en plus de la peine d’emprisonnement de 2 ans ferme a demandé une amende de 500 milles francs et la confiscation des 8 millions de FCfa, consignés par le prévenu, au profit du trésor public.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image