leral.net | S'informer en temps réel

Accusé de non-déclaration de patrimoine : le président de la Cour Suprême, Mamadou Badio Camara, parle


Rédigé par leral.net le Samedi 6 Août 2016 à 21:31 | | 18 commentaire(s)|

Sa sortie était attendue. Après que Nafi Ngom Keita l’a cité nommément dans le dernier rapport de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) de ne pas avoir fait sa déclaration de patrimoine conformément à la loi, le président de la Cour suprême de Dakar, sort de sa de sa réserve.

En marge de la cérémonie d’ouverture de l’Assemblée ordinaire de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) tenue ce samedi, à Saly (Mbour), Mamadou Badio Camara, interpellé par Actusen.com, a donné (sa) part de vérité.

«La déclaration de patrimoine est assujettie à deux catégories de corps : les présidents de la République, de l’Assemblée nationale et du Conseil économique, social et environnemental, le Premier ministre pour la première catégorie et tous ceux qui gèrent un crédit de plus d’un milliard de francs. Ce qui n’est pas le cas, puisque le budget de la Cour suprême ne fait que 800 millions», a-t-il précisé non sans se demander les motivations exactes de l’ancienne Présidente de l’Ofnac.

«Je subis. Je ne sais pas ce qui a motivé sa sortie contre ma personne. Peut-être qu’elle a une mauvaise interprétation ou appréhension de la loi», s’est interrogé Mamadou Badio Camara.

Actusen.com






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image