Accusé de terrorisme : Assane Diouf « perdu » pour avoir évoqué l’imam Alioune Ndao et un camion plein de sable pour détruire Rebeuss?


Rédigé par leral.net le Dimanche 20 Août 2017 à 16:55 | | 0 commentaire(s)|

En évoquant dans ses live vidéo faceboook, le nom de l’imam Alioune Ndao et aussi en déclarant que s’il était au Sénégal, il allait prendre un camion plein de sable de mer pour détruire la maison d’Arrêt de Reubeuss afin de libérer Khalifa Sall, Assane Diouf a suscité l’intérêt du FBI et ses services secrets américains…très paranoïaques en matière de terrorisme depuis les attentats  du 11 septembre.
 
Retenu par la police américaine, Assane Diouf a d’ailleurs appelé en direct dans l'émission de Françoise Hélène Gaye pour expliquer la situation.
 
Selon l'activiste, c'est l'ambassadeur des USA, Babacar Diagne qui a dénoncé Assane Diouf comme terroriste.
 
« Les Américains m’ont demandé dans quelle mosquée. Je vais prier. Qui est mon imam? Est-ce que tu connais telle ville. ils m’ont demandé des trucs cons. Je sais que je terrorise Macky Sall, mais, ils ne peuvent pas m’empêcher de parler », at-il expliqué. Affaire à suivre…
 
Selon certaines sources, Assane Diouf n'a pas été libéré. Assane Diouf aurait été dénoncé au FBI par l'ambassade du Sénégal à Washington comme étant un dangereux terroriste.
 
Convoqué par FBI, Assane Diouf aurait été interrogé sur ses convictions religieuses, ses supposées relations avec l’Imam Ndao.
 
Assane Diouf serait toujours à la disposition des services de l'immigration où il se trouve présentement.
 
Massène DIOP Leral.net








Hebergeur d'image