leral.net | S'informer en temps réel

Accusé par le Saes, le Recteur de l’Ucad se lave à grande eau

Suite aux graves accusations de coordonnateur du Saes, campus Dakar, portant sur la gestion de l’Université, le recteur de l’Ucad a pris les devants. En conférence de presse, ce 26 août, M. Ibrahima Thioub de dénoncer ces “allégations” rendues publique par la presse. Le Recteur de l’Ucad a tenu a apporter des éclaircissements sur ces accusations portant sur différents points.


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Août 2016 à 15:50 | | 0 commentaire(s)|

Accusé par le Saes, le Recteur de l’Ucad se lave à grande eau
Et parmi ces points on peut citer le détournement de deniers publics à l’occasion du déménagement de l’office du baccalauréat et du rectorat. Sur ce point, le Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de préciser qu’il n’existe aucun marché en rapport avec ledit déménagement de l’Office du baccalauréat et/ou du rectorat. A cet effet, le rectorat précise qu’il ne gère pas les marchés de la réhabilitation des infrastructures de l’université.

Et c’est suite aux propositions de locaux d’accueil dans les quartiers du voisinage de l’université, au Point E et à Keur Gorgui, à des coûts estimés exorbitants qu’ils ont jugé trouver une autre alternative. Et la solution a été de déménager l’Office du Bac dans un bâtiment de la faculté des Lettres en finition, moyennant l’installation de l’électricité, du téléphone et de l’eau. Et cet acte aurait permis à l’université d’économiser plus d’une centaine de millions Fcfa qui aurait servi à payer les loyers des locaux qui étaient proposés au Point E ou Keur Gorgui.

Sur ce, M. Thioub de se demander, quels sont les fondements des accusations de détournement et de surfacturation de marchés?

Et concernant la menace sur les collections du musée Théodore Monod de l’Ifan-Cad: “Ni le rectorat ni l’Ifan n’ont reçu à ce jour de demande de prêt émanant du Musée des civilisations noires. Le cas échéant, les instances de décision de l’université fourniront la réponse appropriée. Le Musée Théodore Monod a ainsi, récemment, prêté une partie de ses collections au Smithsonian Muséum de Washington, sans enregistrer aucune protestation“, précise le rectorat.

La “gestion douteuse” des droits d’inscription des étudiants décriée par le Saes n’est pas passée en reste lors de cette rencontre avec les journalistes. Le rectorat précise: ” La partie administrative est directement réservée dans le budget de l’université et gérée comme les autres ressources, sans aucune spécificité. Quand à la partie pédagogique, régie par un arrêté interministériel, elle est directement versée par l’agent comptable de l’université aux établissements où sont inscrits les étudiants.” A cet effet, le rectorat précise n’être, en aucun cas, concerné par la gestion de ces ressources.
Senego






Hebergeur d'image